Verdict: notre séance de coaching Garmin

cover_garmin
©Presse

Courir les 20 kilomètres de Bruxelles très peu pour moi? Pour en finir avec mon sabotage mental, j’ai testé une séance de coaching Garmin avec Hélène Allard, de Run for Fit. Go!

La promesse

Arriver à courir sur une longue distance sans s’essouffler ni se blesser grâce aux conseils avisés d’une coach et la complicité d’une montre connectée qui calcule notre fréquence cardiaque.

Le concept

Avant de démarrer la séance, on commence par quelques exercices de respiration. Tout doit partir du ventre: on le gonfle quand on inspire, on le rentre quand on expire par la bouche. « C’est vraiment la base de tout, m’explique Hélène Allard. Il faut calquer le rythme de sa foulée à celui de sa respiration. Ça peut être, deux, trois, quatre ou cinq pas d’affilée pendant l’inspire puis l’expire. C’est vraiment quelque chose de personnel. Il faut trouver son propre rythme et s’y tenir. » 

Vient ensuite l’échauffement proprement dit. On trottine, on fait des talon-fesses, on lève haut les genoux, on fait des accélérations…

Avant de commencer à courir, Hélène me fait un petit récap technique. Une bonne foulée, c’est poser le devant du pied au sol plutôt que le talon, positionner ses bras en angle droit et pencher son corps légèrement vers l’avant pour mieux se propulser. Et surtout, on regarde droit devant soi.

Forte de tous ces conseils, ma montre Garmin au poignet, je m’élance sur le parcours du parc du Cinquantenaire. Premier constat: j’ai démarré trop vite. Je ralentis et trouve mon rythme de respiration: 4/4. A partir de là, Hélène fait le décompte pour m’aider à maintenir la cadence. Dur dur sur la montée! Un coup d’œil à ma montre me permet de voir que je ne suis pas dans le rouge même si mes pulsations cardiaques sont montées à 160.

Montre Garmin Foreunner 735XT, 449 €, Infos: support.garmin.com

 

Place maintenant à une petite séance de renforcement musculaire. Quelques exercices de gainage et de jumps, avant de se relancer dans un petit sprint. « C’est important d’y consacrer 10 minutes pendant son entraînement. Ça évite bien des blessures », m’explique Hélène.

On clôture la séance par quelques étirements pour éviter les courbatures le lendemain.

Le résultat

Grâce à un rythme de respiration plus régulier, je suis parvenue à garder le cap sans m’arrêter. Et pas de stress, la montre Garmin m’a permis de contrôler mon rythme cardiaque pour ne pas aller au-delà de mes tours. Mais ce n’est pas tout: les encouragements d’Hélène m’ont aussi aidée à sortir de ma zone de confort. Et de conclure: « Je sais, ce n’est pas drôle, mais ce n’est qu’en se dépassant qu’on arrive à progresser. » A bon entendeur…

A la recherche de motivation? Lisez Footing : les 5 bonnes raisons pour s’y mettre et 4 applications running pour (enfin) s’y mettre.  Envie de plus de défis? Ne manquez pas 4 nouvelles activités pour se défouler et Le HIIT : l’entraînement pour les impatientes

| | | |
Tags: Garmin, Jogging, Montre connectée, Personal coach, Run for Fit.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures