Un job en consultance : est-ce fait pour vous ?

marieclaire_ey_1050x550

Lorsqu’on entend parler des «Big 4», on ne pense pas directement aux femmes. Et pourtant, EY, un de big 4 actifs en audit financier et consultance fait de plus en plus de progrès pour les attirer. Son atout : d’excellentes perspectives de carrière, des horaires flexibles, des clients intéressants et un domaine en constante évolution.

« Le monde des Big 4 et du conseil est un univers principalement dirigé par des hommes. Mais les temps changent, et EY a été l’une des premières entreprises à lancer la tendance ». Philippe Desombere, leader du segment de marché EY Financial Services Belgium, sait de quoi il parle: si les Big 4 veulent rester leader du marché, ils doivent rapidement intégrer le potentiel féminin.

Et c’est bien ce qu’ils font chez EY Financial Services Organization (FSO), l’entreprise de consultance qui fournit des conseils personnalisés à des clients du monde bancaire et des assurances, d’ores et déjà enthousiaste. « Les femmes occupent de plus en plus des postes importants dans les conseils d’administration et les comités exécutifs de grandes institutions. Chez EY aussi, nous avons de nombreuses opportunités pour des femmes motivées qui veulent faire carrière dans la consultance » selon Sylvie Goethals, Risk Partner.

Un job en consultance : est-ce fait pour vous ? - 1

Sylvie Goethals, Risk Partner

« Tout change de plus en plus vite. Technologie, numérisation, réglementation, cela rend le travail chez EY passionnant et on se forme sans arrêt », explique Katrien De Cauwer, qui a réorienté sa carrière chez EY. Neuf ans plus tard, Partner Insurance and Actuarial Services se trouve sur sa carte de visite et elle dirige une équipe de 22 personnes, dont des femmes.

Un job en consultance : est-ce fait pour vous ? - 3

Katrien De Cauwer, Partner Insurance and Actuarial Services

1/

Plan de carrière

« Je remarque que souvent, les femmes n’osent pas évoquer leurs objectifs professionnels, et comment elles veulent les atteindre. Elles partent trop souvent du principe que chacun remarquera qu’elles fournissent un travail de qualité, et que de ce fait, les promotions viendront d’elles-mêmes. Les hommes envisagent cela d’une façon totalement différente. S’ils ont de l’ambition, ils le font savoir. Les femmes le font rarement, et c’est dommage, car chez EY, si vous osez saisir les opportunités qui se présentent, vous pouvez faire une très belle carrière », explique Katrien.

« Nous avons par exemple des trajets de leadership spécifiques pour les talents féminins, afin de susciter chez elles la prise de conscience de la possibilité de prendre sa carrière en main. Je n’ai moi-même pas commencé chez EY avec l’ambition de devenir partner, mais bien avec l’ambition de construire une belle équipe. La possibilité d’accéder au niveau ‘partner’ s’est présentée plus tard. »

2/

Une évolution constante

« Le monde financier est un monde très réglementé, mais aussi un monde qui évolue à toute vitesse, surtout ces dernières années. Se tenir en permanence informé des dernières technologies et les intégrer dans notre travail, afin de mieux servir le client, c’est ce que nous faisons au quotidien. Que vous soyez un homme ou une femme n’y change rien. Si vous êtes prêt à tout donner, à apprendre et à relever de nouveaux défis, une belle carrière peut s’offrir à vous », ajoute Sylvie.

« Personnellement, j’aime être défiée en permanence, et dans ce job, c’est quotidien. L’aspect humain est également appréciable. On travaille en équipe, et je trouve cela très enrichissant. Motiver votre équipe et la voir s’épanouir, c’est une source de grande satisfaction. Je conseillerais aux femmes qui veulent travailler dans la consultance de ne pas hésiter, et de franchir le pas. C’est une profession passionnante, avec de belles perspectives. »

3/

Opportunités

« La consultance est assurément un monde dans lequel beaucoup de choses sont possibles pour les femmes », ajoute Katrien. « Vous aidez à la résolution de problèmes et à l’élaboration de stratégies qui, à terme, font la différence. »

Envie de savoir si une carrière dans la consultance est faite pour vous ? N’hésitez pas à contacter Oana Butnariu, recruiter, Oana.butnariu@be.ey.com ou consultez http://www.fscareers.ey.com.

Cet article a été réalisé en collaboration avec EY.

| | | |

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures