Pourquoi il faut lire le nouveau roman d’Alia Cardyn

par Aurélia Dejond
marieclaire_alia_cardyn
©Presse

Alia Cardyn sort son deuxième roman, Le choix d’une vie. Du grand art.

Parce qu’il traite sans pathos d’un sujet universel et contemporain. A 24 ans, Mary, apprend qu’elle est victime d’une infertilité précoce. Un choix s’impose à elle : recourir ou non à la procréation médicalement assistée (PMA) avec don de sperme pour concevoir un enfant seule. A travers un récit humain et déculpabilisant, Alia Cardyn signe, avec ce deuxième roman, un ouvrage qui ose aborder sans fards ni masques le thème des parentalités atypiques.

Parce qu’il est ultra documenté. A l’heure où les « bébés Thalys » sont sous le feu de l’actualité, la Belgique reste pionnière dans le recours à la technique pour les mères célibataires. Qu’est-ce que la PMA ? Comment ça se passe ? Est-ce un parcours simple ? Alia Cardyn livre un véritable travail fouillé et propose un roman médicalement et psychologiquement documenté et abouti sur l’univers particulier de la PMA, un monde parallèle dont on n’imagine à peine les méandres. L’introspection de Mary est d’autant plus pertinente que le décor est clairement planté.

Parce qu’on est toutes Mary. Si les types de parentalité sont divers, l’horloge biologique, elle, reste propre à chaque femme. Le débat intérieur, le cheminement qu’il emprunte ont une résonnance en chacune de nous. Quelles que soient l’héroïne et son histoire, on ne peut pas ne pas s’interroger sur la quête maternelle. Ce roman puissant est résolument dans l’air du temps. Un coup de cœur Marie Claire.

« Le choix d’une vie », Alia Cardyn, sortie le 8 novembre aux éditions Charleston.

Vous avez aimé ce sujet? Allez jeter un oeil aux articles suivants: « L’expo magique de Robert Doisneau au Musée d’Ixelles », « Expo: rétrospective sur Jean-Michel Basquiat à Londres », « L’expo à voir: les photographies de David LaChapelle à Mons »

| | | |
Tags: Alia cardyn, Culture, Lecture, Livre, Roman.