Marine Serre, diplômée de La Cambre Mode[s], lauréate du LVMH 2017 Prize

marineserre
©Presse

Ce vendredi 16 juin, la créatrice française de 25 ans, Marine Serre, remportait le prix LVMH 2017. Une décision unanime des membres du jury composé de Karl Lagerfeld, Marc Jacobs, Nicolas Ghesquière (Louis Vuitton), Maria Grazia Chiuri (Dior), Jonathan Anderson (Loewe), Carol Lim et Humberto Leon (Kenzo), Phoebe Philo (Céline), et Delphine Arnault, directrice générale adjointe de Louis Vuitton.

Depuis 2013, le prix LVMH récompense les jeunes pousses prometteuses de l’industrie de la mode. Pour cette 5ème édition, c’est la jeune Marine Serre qui a su se démarquer des 7 autres finalistes de par son incroyable talent créatif. Elle succède à la Britannique Grace Wales Bonner et remporte le prix LVMH 2017 pour sa collection de prêt-à-porter féminin intitulée « Radical call for love ».

Originaire de Corrèze, c’est à la suite d’un BTS en « design de mode » à Marseille que Marine Serre décide d’intégrer La Cambre Mode[s], l’école de stylisme bruxelloise, connue pour l’excellence de sa formation et dont on interviewait 6 étudiants il y a peu.

Un cursus marqué par plusieurs stages chez Annemie Verbeke, Martin Margiela, Alexander McQueen ou encore Cristian Dior pour la dernière collection de Raf Simons. Aujourd’hui, si la créatrice a lancé sa marque éponyme, elle travaille toujours au côté de Demna Gvasalia, directeur artistique de la maison Balenciaga.

En remportant le prix LVMH 2017, Marine Serre bénéficie d’un chèque de 300 000 € destiné à la concrétisation du lancement de sa griffe en plus d’un tutoring d’un an par LVMH. Ce n’est autre que la célèbre chanteuse Rihanna qui a décerné le prix à la lauréate ce vendredi à la Fondation Louis Vuitton de Paris.

Sa collection « Radical call for love » a séduit les jury composé des plus grands noms de la haute couture. Une mode orientale entre influences arabes et sportswear. Croissants de lune, jupes bouffantes, bijoux de tête et bandes réfléchissantes. Un savoir-faire impressionnant pour un résultat confortable et avant-gardiste, un mélange entre chic et choc.

La collection de la jeune créatrice avait déjà été sélectionnée au Festival de Hyères en janvier dernier et l’est également pour le grand prix de l’Andam qui sera décerné le 30 juin.

Son ancienne camarade de classe, Mariam Mazmishvili, également diplômée de La Cambre Mode[s] en 2016 remporte quant à elle le prix LVMH des jeunes diplômés, bénéficiant ainsi d’un chèque de 10 000 € et d’un poste dans la prestigieuse maison Louis Vuitton.

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à « La Cambre Mode(s), la mode de demain en 6 portraits« , « NATAN Collective: collaboration avec 4 jeunes designers belges » et «Crush of the day: le pull Snobbish de Valentine Witmeur Lab »

| | | |
Tags: La Cambre-Mode[s]17, LVMH, Mariam Mazmishvili, Marine Serre, Prix.