@influencersinthewild, le compte Instagram hilarant (et flippant) qui dénonce la culture de contenu
© Instagram @ariaszuluaga & @alexa_ruggiero via @influencersinthewild

@influencersinthewild, le compte Instagram hilarant (et flippant) qui dénonce la culture de contenu

Temps de lecture: 4 min

Vous vous êtes déjà demandé comment les influenceurs s'y prenaient pour arriver à la photo parfaite? Un compte Instagram ouvert début d'année, @influencersinthewild, a décidé d'exposer les "behind the scenes" les plus hilarants. Mais après avoir ri à gorge déployée devant l'absurdité de certaines scènes, on pleure.

La culture de contenu

Le terme « content culture » apparaît de plus en plus souvent sur nos radars, mais aucune définition précise n’est encore disponible sur internet, alors on va essayer d’expliquer : la « content culture » ou « culture de contenu » est ce phénomène étroitement lié aux réseaux sociaux, qui pousse les personnes présentes sur ces réseaux à se mettre dans des situations marrantes, absurdes, voire dangereuses dans le seul but de créer un contenu unique et engageant à poster en ligne.

 

Lire aussi: « @youdidnotsleephere, le compte Instagram qui épingle les mensonges des influenceurs »

 

C’est l’évolution de l’ironique « I do it for the ‘gram » des années 2010, en gros. Poussé à l’extrême, c’est ce même phénomène qui fait les gros titres quand quelqu’un « meurt par selfie« , par exemple.

@influencersinthewild, le compte qui shame les (wannabe) influenceurs

@influencersinthewild, 1,6 millions d’abonnés en quelques semaines seulement, illustre parfaitement cette « content culture » en publiant principalement des vidéos de flagrants délits de création de contenu. Une fille qui sautille d’avant en arrière sur une avenue New-Yorkaise, un gars qui joue de ses gros muscles dans sa chemise étriquée sous l’objectif bienveillant de sa copine ou encore une blonde qui tente de faire un trépied sur la plage, sans jamais y arriver malgré l’aide de son Instagram Husband à la patience au moins équivalente au ridicule de la situation… Tel est le type de vidéos que vous trouverez sur ce compte Instagram qui propose, lui, du contenu d’un nouveau genre : pris sur le vif.

 

Lire aussi : « Instagram : #CoupleGoals, le hashtag qu’on ne peut plus voir »

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

I know a boomerang when I see one (Submitted by @ariaszuluaga)

Une publication partagée par Tank Sinatra (@influencersinthewild) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Him: Do I look big babe? Her: Yeah babe ya look huge

Une publication partagée par Tank Sinatra (@influencersinthewild) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Know your limits #contentculture (submitted by @tonimparsons)

Une publication partagée par Tank Sinatra (@influencersinthewild) le

Quand je serai grande, je serai influenceuse

Ces vidéos captent l’attention d’abord parce que bon, soyons honnêtes, elles sont hilarantes. Mais elles soulèvent ensuite les questions suivantes : est-ce devenu normal de se mettre dans des situations créées de toutes pièces juste pour poster une belle photo sur Instagram? Est-ce devenu normal de perdre toute notion de pudeur et/ou de respect d’autrui quand il s’agit de faire LA photo? Est-ce que devenir influenceur.euse est devenu le rêve numéro 1 des générations Y et Z? Et est-ce que notre confiance en nous puise désormais sa source uniquement dans notre taux d’engagement sur les réseaux?

 

Lire aussi : « Opinion : quand l’Arabie saoudite recrute des influenceurs pour redorer son image et booster son tourisme »

 

L’industrie étant en plein boom, on s’attend à ce que les marques continuent à accroître leur présence sur les réseaux sociaux… Et donc à ce que les « internautes » (oui, on vient de repasser en 2010 tout à coup) mettent de plus en plus d’efforts dans leur création de contenu. En effet, au total, les entreprises devraient dépenser jusqu’à 15 milliards de dollars en marketing d’influence d’ici 2022, selon les estimations de Business Insider Intelligence.

Et le marché évolue à tous les niveaux : si les mégastars comme le clan Kardashian-Jenner sont toujours grassement payées pour atteindre des clients potentiels via leurs réseaux, les micro-influenceurs sont de plus en plus valorisés par les marques grâce à leur taux d’engagement et leur crédibilité souvent plus élevés. Cette évolution incite les utilisateurs à se dépasser pour améliorer leur présence en ligne, parfois au prix de leur dignité.

Florilège d’influenceurs passés du côté obscur de l’entendement

 

Voir cette publication sur Instagram

 

PSA: Don’t make your kids do this. It’s weird (Submitted by @happyness)

Une publication partagée par Tank Sinatra (@influencersinthewild) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Not today lady

Une publication partagée par Tank Sinatra (@influencersinthewild) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Vin Diesel has entered the chat (Submitted by @yeagerbomb142)

Une publication partagée par Tank Sinatra (@influencersinthewild) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

*Willy Wonka voice* No. Stop. Don’t. (Submitted by @ayakateal)

Une publication partagée par Tank Sinatra (@influencersinthewild) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

@chrisdelia THEY’RE INFLUENCING BRO

Une publication partagée par Tank Sinatra (@influencersinthewild) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Ma’am do you mind we’re trying to eat and not fight for the entire remainder of the vacation thanks #contentculture

Une publication partagée par Tank Sinatra (@influencersinthewild) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Whatever you THINK is about to happen in the beginning, that ain’t it. Nobody could have predicted what would come next #contentculture

Une publication partagée par Tank Sinatra (@influencersinthewild) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tank Sinatra (@influencersinthewild) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Wait for it pt 2 (Submitted by @alexa_ruggiero)

Une publication partagée par Tank Sinatra (@influencersinthewild) le

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à « L’envers du décor: la blogueuse Aimee Song parle en toute franchise », « 4 comptes Instagram à suivre pour les fans d’animaux » ou encore « L’influenceur Luka Sabbat poursuivi en justice pour… « défaut d’influence » »

Charlotte Deprez Voir ses articles >

Foodie assumée, obsédée par les voyages, la photographie et la tech, toujours à l'affût de la dernière tendance Instagram qui va révolutionner le monde.

Tags: Instagram.