Festival de Cannes: de la sélection officielle aux jurys, en passant par Netflix… On vous dit tout

par Lucie Delplanque
mc_festivaldecannes
©Festival de Cannes (Steven Chee à gauche) et Instagram.com/festivaldecannes (à droite)

La Croisette, ça vous dit forcément quelque chose. Chaque année, des centaines de stars ou personnalités gravissent les marches du célèbre Festival de Cannes. Un festival qui récompense le milieu cinématographique et se déroule du 8 au 19 mai cette année.

Pour cette 71ème édition, nous vous dévoilons les films en lice, les membres du jury, mais aussi la raison pour laquelle Netflix boycotte l’une des plus célèbres cérémonies du monde.

Pour la sélection officielle, voici les films retenus:

  • Everybody knows de Asghar Farhadi (Espagne) Il sera le film d’ouverture.
  • En guerre de Stéphane Brizé (France)
  • Leto de Kirill Serebrennikov (Russie)
  • Lazzaro Felice de Alice Rohrwacher (Italie)
  • Three faces de Jafar Panahi (Iran)
  • Black Klansman de Spike Lee (États Unis)
  • Capharnaüm de Nadine Labaki (Liban)
  • Ash is Purest White de Jia Zhangke (Chine)
  • Plaire, aimer et courir vite de Christophe Honoré (France)
  • Le livre d’image de Jean-Luc Godard (France)
  • Dogman de Matteo Garrone (Italie)
  • Asako 1 & 2 de Ryusuke Hamaguchi (Japon)
  • Les filles du soleil de Eva Husson (France)
  • Shoplifter de Hirokazu Kore Eda (Japon)
  • Burning de Lee Chang-dong (Corée du Sud)
  • Under the Silver Lake de David Robert Mitchell (États Unis)
  • Zimna wojna de Pavel Pavlikovsky (Pologne)
  • Yomeddine de A. B. Shawky (Égypte)

Cate Blanchett, présidente du jury pour ce 71ème Festival de Cannes

C’est la douzième fois dans l’histoire du Festival de Cannes qu’une femme est à la présidence du jury. L’actrice australienne est une féministe qui s’assume et une figure de proue sans la lutte contre le harcèlement sexuel. Dans les autres catégories, Ursula Meier (réalisatrice suisse) présidera le jury de la Caméra d’or. Cette catégorie récompense la meilleure première oeuvre.

 

Lire aussi: « Les Magritte du cinéma, on y était! » 

 

La Semaine de la Critique sera, elle, présidée par Joachim Trier, metteur en scène Norvégien. Il sera accompagné de Nahuel Perez Biscayart, d’Augustin Trapenard, d’Eva Sangiorgi (directrice du Festival de Vienne) et de Chloé Sevigny. Finalement et pour la 3ème fois, c’est Edouard Baer qui sera maître de cérémonie.

 

Netflix boycotte le festival cette année

Le directeur des contenus de Netflix, Ted Sarandos, a annoncé il y a quelques jours que la plateforme ne sera pas présente cette année sur la Croisette. Rappelez vous, l’an dernier, un scandale avait déjà éclaté. Le film Okja avait été interrompu dû à des problèmes techniques. Le public avait, dès l’apparition du logo Netflix, hué et sifflé… Laissant sous-entendre que la plateforme de streaming n’était pas la bienvenue lors du Festival de Cannes.

 

Lire aussi: « Tout ce qu’il faut retenir de la 90ème cérémonie des Oscars » 

 

Cette année, le règlement a changé. Pour qu’un film puisse faire partie de la sélection officielle, il doit être sorti en salles. Selon Ted Sarandos, cette règle va à l’encontre des valeurs du festival. « Cette règle est complètement contraire à l’esprit des festivals de films du monde entier, dont le rôle est d’aider des films à être découverts et distribués. » Selon le magazine Première, il aurait retiré les 5 films présentés. A savoir: Roma d’Alfonso Cuaron, Norway de Paul Greengrass, Hold the Dark de Jeremy Saulnier, The Other Side of the Wind d’Orson Welles et They’ll Love Me When I’m Dead, de Morgan Neville.

Si le sujet vous intéresse, lisez aussi « 3 raisons d’aller voir « Ni juge, ni soumise »« , « Golden globes 2018: le palmarès complet » et aussi « Tapis rouge: les plus beaux looks des Golden Globes 2018 » 

| | | |
Tags: Acteurs, Actrices, Cinéma, Festival de Cannes, Films, Palme d'Or, Récompenses.