City trip : Jérusalem, entre beauté et histoire

par Sophie Demanet
cover marie claire jérusalem
©Shutterstock

Surnommée la Ville sainte ou la Ville trois fois sainte car ayant une très grande importance dans les 3 religions (Christianisme, Judaïsme et Islam), Jérusalem regorge d’histoire et de beautés architecturales parmi lesquelles des monuments religieux très anciens. Petit guide des endroits devant lesquels il faut absolument prendre le temps de s’arrêter pour admirer les trésors de cette cité où différents cultes cohabitent.

 

Lire aussi : « Citytrip : que faire et voir à Séville? »

1/

L’Eglise du Saint-Sépulcre

Aussi appelée « Basilique de la Résurrection, c’est une église chrétienne située dans le quartier chrétien de la vieille ville. Sa construction remonte à 326 après Jésus Christ et elle accueille des chrétiens en pèlerinage depuis le IVe siècle. Elle est célèbre en tant que sanctuaire pour avoir été le lieu de la crucifixion du Christ, ainsi que celui où il a été déposé après sa mort et donc de ce fait de sa résurrection. Le Dôme de la Rotonde est visible d’en bas, magnifique lorsqu’il laisse passer la lumière.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marko Dimitrijevic (@markodimitrijevic1) le

2/
Le Mur des Lamentations

Appelé aussi « Le Kotel » et situé dans le quartier juif. Il a été construit dans le but de soutenir l’esplanade du temple de Jérusalem lors des travaux de rénovation fait par le roi Hérode au Ier siècle avant J.-C. Ce temple sera ensuite détruit en 70 après J.-C lors de la guerre judéo-romaine. Le Mur est donc un vestige du Temple : la partie inférieure du mur de soutènement de l’esplanade. Il est considéré comme l’endroit le plus saint pour prier par les juifs du monde entier de par sa proximité avec le Saint des Saints. Son esplanade est lieu de rassemblement et de recueillement. Si vous regardez dans les fissures des murs, vous y apercevrez des morceaux de papier où sont notées des prières.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Joanna Uniwersal (@juniwersal) le

Lire aussi : « Quelles sont les villes les plus instagrammées d’Europe ? »

3/

Le Dôme du Rocher

Ce sanctuaire, construit sur l’emplacement de l’ancien Temple de Salomon en 691 après J.-C , est considéré comme le troisième lieu saint de l’Islam en Arabie Saoudite, après La Mecque et Médine. Il est situé au sommet du Mont Morija, sur la plate-forme du Mont du Temple et il appartient à un ensemble plus de lieux saints islamiques, appelé le Noble Sanctuaire qui comprend également la mosquée Al-Aqsa. L’histoire dit que c’est à cet endroit que le prophète Mahomet a effectué son dernier voyage avant de s’élever vers les cieux. Ou encore celui où Abraham a failli sacrifier son fils Isaac. Et comme le lieu où sera peut être construit le Troisième Temple Juif. Cette zone est donc très importante autant pour les musulmans que pour les juifs et les chrétiens.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Peace&Trip (@peace_and_trip) le

4/

Le Mont des Oliviers

Situé à l’extérieur de la Vieille Ville, le Mont des Oliviers est une des quatre collines sacrées de Jérusalem où l’on peut profiter d’un panorama magnifique sur toute la ville et surtout sur le Mont du Temple. Il accueille le plus ancien et le plus vaste cimetière juif du monde. Selon la tradition juive, c’est le lieu où le Messie passera en premier pour ressusciter les morts avant de rentrer dans Jérusalem. Dans la religion chrétienne, c’est l’endroit même de l’Ascension de Jésus. Situé à seulement 800 mètres d’altitude, la vue est pourtant à couper le souffle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Katinka Meier (@katinkameier) le

Lire aussi : « 5 bonnes adresses pour une virée shopping à Stockholm »

5/

Le Jardin de Gethsémané

Il est situé sur une pente du Mont de Oliviers, juste en face de Jérusalem, de l’autre côté de la vallée de Kidron. Le Jardin est connu est surtout connu pour avoir accueilli Jésus et ses disciples la nuit précédant la crucifixion. Ils étaient venus prier juste avant que Jésus ne soit arrêté. Le Jardin fait partie du domaine de Gethsémané dont on dit qu’il est un refuge pour les pèlerins ne trouvant pas d’abris durant les fêtes de pèlerinage. On y trouve encore aujourd’hui des oliviers très anciens.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gokhan Kasnak (@gokhan_kasnak) le

6/

La Tour de David

La Tour, située à côté de la porte de Jaffa, fait partie d’un ensemble de constructions destinées à assurer la défense de Jérusalem jadis. C’est aujourd’hui un musée retraçant l’histoire de la ville qu’il vous est conseillé de visiter! La citadelle est un site archéologique intéressant. David n’a pourtant aucun lien avec cette citadelle. Elle a été bâtie au IIe siècle avant J-C par les Hasmonéens, le roi Hérode y a ensuite ajouter 3 tours pour fortifier les défenses de la ville mais également celles de son propre palais. Les 3 tours portaient le nom de Miriam, Hippicaus et Phasaël mais aujourd’hui, seule la Tour de Phasaël existe encore. Vous y aurez d’ailleurs une vue imprenable à 360 ° sur la Vieille Ville et la Ville Nouvelle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marina Galli (@marina_i_love_travelling) le

 

Lisez nos autres articles : « Les endroits les plus photogéniques d’Europe » , « 5 escapades romantiques de dernière minute en Belgique » et « Les meilleures stations de ski pour un voyage en famille »

| | | |
Tags: City trip, Culture, Israel, Jerusalem, Religion, Visiter.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures