Body positivism: les hip dips prennent Instagram d’assaut

mc_hipdips
©Instagram @busybee.carys

L’ère des challenges physiques absurdes est, semble-t-il, révolue! Depuis quelques jours, le hashtag « hip dips » est en train de prendre les réseaux sociaux d’assaut. Explications de ce phénomène « body positive »!

Après le « thigh gap », qui consiste à avoir le plus grand espace entre ses deux cuisses, ou encore le « bikini bridge », qui fait l’éloge du bas de bikini tendu entre deux hanches saillantes, le vent a commencé à tourner. En effet, les messages d’acceptation de soi et de son corps pleuvent sur les réseaux sociaux. Le dernier en date parle… des hanches!

Beaucoup de femmes ont les fameuses « hip dips », il s’agit simplement du petit creux qui se forme au niveau de la hanche à la jonction avec la cuisse. Ce creux, ou plutôt le petit rebond qu’il provoque tout en haut de la cuisse, est souvent source de complexes chez les femmes, alors qu’il est on ne peut plus naturel et lié à la forme du bassin.

La blogueuse Anglaise Carys Gray en avait parlé mi-avril, et l’écho s’est amplifié depuis avec les témoignages de nombreuses femmes, complexées par ce petit creux.

‼️ HOLD UP let’s talk about hip dips for a minute As you can see from this picture and many of my other pictures I have preeeeeetty large ‘hip dips’.. This is where my leg/hip area comes in just before my quad starts.. I thought these lil dips were unique to me until I read the gorgeous @sjamesfit this morning all about how they’re actually a huge insecurity to loads of women!! I then went on to google hip dips and read all about how they’re seen as a bad thing for women and some people even go as far as to have fat injected into them to smooth them out WELL I sure as hell wasn’t about to add another thing onto my insecurity list ✋✋✋ If anyone else has these cute ass hip dips then you should rock them.. For 20 years I’ve picked at areas of my body I hate but not once did I pick up on these! A few years ago I would have read that article and suddenly felt insecure and wanted to change them. Now I don’t give a poo what other people think looks good on women or not. I think they’re cool. And yes growing my quads 17483 times bigger has probably made the hip dips even more prominent but quads are cool too. Conclusion: I’m cool. You’re cool. Everyone’s cool. Bye. Don’t forget to watch my latest YouTube video where I unbox my supplement delivery from @womensbest LINK IN MY BIO #fitness #fit #health #healthy #gym #workout #Abs #glutes #fitfam #girlswholift #cardio #fitspo #instafit #gains #girlgains #muscle #strength #motivation #muslce #booty #leanin15 #gymshark #gymsharkwomen #womensbest

Une publication partagée par Carys Gray || Cardiff, UK (@busybee.carys) le

Depuis, de plus en plus de blogueuses et influenceuses se sont emparées du sujet pour faire campagne en faveur de l’acceptation de soi, et les photos de femmes fières de leurs « hip dips » inondent le web!

Si le sujet vous intéresse, allez faire un tour sur « Les blogueuses rondes à suivre sur Instagram« , « Le compte Instagram qui lutte contre le body shaming » et « 10 astuces pour être réussie sur toutes vos photos Instagram« 

| | | |
Tags: Body shaming, Bodypositive, Bodyshaming, Instagram.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures