Comment passer l’hiver en beauté

sans-titre-73

Le froid, on n’aime pas ça.

Comme un faux ami, envahissant et incontrôlable, il nous fait rougir, il nous irrite et il nous épuise. Pour s’en protéger, on a tendance à enfiler polaire sur mohair, à enchaîner diète sur raclette et à se tartiner de crème une fois par semaine – quand on y pense et que la peau rougie de notre visage meurtri tiraille déjà.

Le froid, on n’aime pas ça, mais il arrive et on n’a pas le choix.

Voici donc 5 commandements pour s’y préparer dès maintenant et l’affronter en beauté !

 

  • On protège son visage.

On le sait, en hiver, la peau sensible de notre visage est mise à rude épreuve. Il est temps de l’aider à faire face aux frimas en l’hydratant au maximum (matin ET soir), en ajoutant un sérum à notre rituel beauté du matin et en passant du fluide à la crème. On n’oublie pas le contour fragile des yeux et des lèvres, qui a tendance à rougir et à marquer, et on garde son petit pot de Carmex miracle à portée de main.

 

  • Les mains, parlons-en !

Et parlons aussi de nos genoux, de nos coudes et de nos talons. On les arme, il n’y a pas d’autres mots. Et pour cela, on les enduits avant chaque nuit d’une épaisse couche de cold-cream. Pour la petite histoire, cette crème n’a pas été inventée par Avène au 20ème siècle, mais bien par Galien, au 2ème siècle de notre ère. Elle porte le nom générique de Cérat de Galien et originellement contient de la cire d’abeille, de l’huile d’amande douce, de l’eau de rose et de la teinture de benjoin. Donc pour paraphraser ce que l’on dit plus haut : on enduit nos petites mimines d’un corps bien gras, qui laissera un film protecteur et réparateur sur la peau.

 

  • Et notre corps ?

Quand vient le moment de préserver son corps des basses températures, nous sommes plusieurs à choisir le confort à l’allure. Nous ne ferons pas cette erreur cette année, puisque la doudoune fait son grand retour ! Et pas n’importe quelle doudoune : la doudoune pepsy-flashy de nos vacances au ski, celle qui nous donne bonne mine et sourire les matins tous gris. Comme cette merveille de bonne humeur, mix de luxe et de pop-culture, fruit de la collaboration entre Moncler et le collectif FriendsWithYou.

 

  • Et pour accessoiriser tout ça ?

Si l’on a cédé à la tentation de la doudoune rouge, on évite le total look Courchevel et donc le tour de cou et le bonnet à pompon assorti. Pas besoin d’écharpe, d’ailleurs, a priori.

Si on reste sur un manteau ou une parka plus classique, noir, militaire, marine ou gris, on twiste leur couleur low-profile avec des accessoires aux couleurs à la mode cette saison, plus affirmées, on pense au moutarde, au vert ou au bordeaux. Et on n’oublie pas qu’il est permis de dépareiller – et de s’amuser !

 

  • Ça se passe aussi – et surtout – dans notre tête…

On évite de ronchonner. De se dire que les jours raccourcissent déjà. Qu’on n’a pas vu passer l’été. Que nous sommes des filles du soleil. Nous vivons en Belgique, nous sommes bien obligées de passer ces quelques mois au froid ! Autant le faire avec le sourire, quitte à hiberner un peu plus, à se faire des petits plaisirs (comme ces cocktails chauds, à déguster les dimanches de mauvais temps). C’est aussi le moment de lire tout ce qui nous fait envie, de privilégier les activités d’intérieur, de nous rassembler entre amis ou en famille… Être positive nous rend tellement plus jolie !

 

Rachel Moreau

| | | |
Tags: Bonne humeur, Cold cream, Doudoune, Froid, Hiver, Moncler.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures