Victoria Beckham x Estée Lauder: l’interview
©

Victoria Beckham x Estée Lauder: l’interview

Temps de lecture: 2 min

Plus que quelques jours d'attente et la collection Victoria Beckham X Estée Lauder sera le 17 octobre en boutique. Une collection que toutes les fashionistas attendent avec impatience.

Question maquillage, Victoria Beckham s’y connaît… Après tout, elle est une des femmes les plus photographiées au monde. Avec sa collection, elle nous livre ses must haves incontournables. Une édition limitée qui lui tient à coeur « c’est une collaboration de rêve. J’ai toujours rêvé d’avoir ma propre ligne de maquillage. J’en ai la chair de poule rien que d’y penser! », confie-t-elle lors de la présentation à la presse dans sa boutique de Dover Street dans le très chic quartier de Mayfair à Londres.

Pour cette collection de 15 produits, chaque détail a été étudié: de la radiance de la Morning Aura Illuminating Creme et ses pigments de micro-perles, aux fards à paupières métallisés qui brillent avec « juste la bonne touche de glitter ». Il y a aussi l’highlighter en Modern Mercury, inspiré par un produit Estée Lauder qui n’est plus produit, mais que Victoria aimait tellement qu’elle lui a donné une seconde vie; le tout dans un packaging inspiré par les archives Estée Lauder. Le moindre détail a été passé en revue.

Racontez-nous comment cette collaboration s’est mise en place? 

Sarah [Creal, Directrice de Estée Lauder Global Partnership Initiatives] est venue chez moi et ma table à manger était recouverte de couleurs de maquillage que j’avais mixées moi-même, de produits que j’aime, mais qui n’étaient plus en vente et cela a lancé une discussion sur ce qu’il était possible de faire. En tant que femme qui porte du maquillage et qui aime ça, c’est un rêve devenu réalité.

La video beauté du jour :
Cheveux quelle frange pour quelle forme de visage

Est-ce quelque chose que vous avez toujours voulu faire?

Oui! Je veux partager ce que j’ai appris avec les femmes du monde entier? J’ai travaillé avec des make up artists depuis mes 18 ans. J’ai regardé mes photos, examiné ce qui fonctionnait et ne fonctionnait pas. Ce qu’on a ici est véritablement moi. C’est testé et approuvé et, pour moi, c’est parfait – nous avons créé la collection capsule parfaite.

La collection est divisée en quatre looks basés sur vos villes préférées. Expliquez-nous. 

Quand je suis dans des endroits différents, j’ai tendance à adapter comment je m’habille et comment je me maquille. Je suis de Londres, j’aime L.A. – j’y habite, j’ai mes bureaux et mes shows à New York, et ensuite Paris – Paris, c’est la mode! Je veux que ce soit simple et facile pour l’utilisatrice, afin qu’elle puisse compter sur moi pour un look complet, avec 4 à 5 produits maximum. Je voudrais qu’elle puisse compter sur moi pour la totale: des vêtements au maquillage.

Comment décririez-vous chacun des looks?

Londres est cool, edgy et rock & roll. C’est pour le soir, un peu imparfait, un peu défait. C’est une femme cool, avec les yeux foncés et un peu de glitter.

Paris, ce sont les lèvres mattes effet sunset, avec un regard émeraude et eye-liner. C’est moderne et simple.

New York est lumineux, bronzé, avec un fard à paupières bleu vif, très peps. Si on veut faire de la couleur, autant y aller à fond.

LA est glossy, bronzé, jeune et frais: tout ce que j’aime à propos de cette ville. C’est une radiance chaude.

D’où vient l’inspiration pour le packaging? 

J’ai adoré me plonger dans les archives d’Estée Lauder. Cette collection n’est pas uniquement à propos de moi. C’est une célébration de la marque Estée Lauder, et pour ce faire, j’ai choisi un boîtier des années 50 et j’ay ai apposé ma signature en blond doré. On y retrouve mon sens de l’humour et ma personnalité, car certains emballages ont des taches, celles qui sont sur la devanture de ma boutique. C’est important de s’amuser dans ce qu’on fait. C’est typique de ma marque et de moi.

Quelle est votre routine beauté? 

Je commence avec la Morning Aura Illuminating Creme, et ensuite je me fais un oeil assez sombre. J’utilise une base brune et ensuite du noir à la base des cils. J’ajoute toujours un trait d’eye-liner et un peu de bronzer – parce qu’on en a besoin quand on habite à Londres – et on peut l’utiliser pour le contouring. Ensuite je termine avec un rouge à lèvres léger ou un crayon avec une touche de baume à lèvres ou de gloss.

Valerie Sohie Voir ses articles >