Santé : 5 gestes à connaître pour sauver quelqu’un en arrêt cardiaque

par Eva Diaz Gonzalez
marieclaire_arret_cardiaque_gettyimages_jan_otto
©Getty Images Jan Otto

Le 16 octobre dernier la ligue Cardiologique Belge et le BRC (Conseil Belge de Réanimation) organisaient le Restart A Heart Day. Leur campagne « Osez sauver » a pour but de sensibiliser les citoyens aux 5 gestes qui sauvent des vies. Plus précisément ceux à pratiquer pour une réanimation cardio-pulmonaire RCP immédiate.

Malheureusement, en Belgique les chiffres font peur : 76% des Belges n’ont jamais suivi de formation en réanimation et 47% déclarent ne pas se sentir capable d’intervenir. Selon la Ligue Cardiologique Belge ce qui pénaliserait la Belgique serait le manque de défibrillateur externe automatique (DEA). Le pays n’en dispose que 10 000 alors que les Pays-Bas en auraient installé plus de 80 000. L’autre problème décelé est l’absence de formation. Alors que seulement deux heures de formation annuelle à l’école permettraient de sauver jusqu’à 3000 vies par an. Nous vous partageons donc les 5 gestes pour que soyez parées à toute situation.

 

Lire aussi: « Agenda: Punch For Life, la boxe pour vaincre le cancer des plus jeunes »

1/

Placez la victime dans une zone sécurisée.

Lors d’un arrêt cardiaque les premières minutes sont primordiales et si les bons gestes sont pratiqués comme il faut, ils peuvent sauver des vies. Si une personne est victime d’un arrêt cardiaque dans la rue, déplacez-la à l’abri des voitures ou autres et, si possible, à proximité d’un défibrillateur.

2/

Vérifiez qu’elle est bien en arrêt cardiaque.

La victime doit être inconsciente et ne doit plus respirer. La personne peut s’être préalablement plainte de douleurs dans la poitrine et/ou d’essoufflement. Son coeur ne s’arrête pas forcément mais peut adopter un rythme inhabituel.

3/

Appelez immédiatement les secours.

Le numéro à composer en Belgique est le 112. Si possible appelez-les vous-même et expliquez bien les symptômes de la victime. Sinon demandez à quelqu’un qui est dans la pièce avec vous ou à un passant de le faire.

4/

Entamez un massage cardiaque

Vous devez pratiquer de fortes pressions au milieu du thorax, en enfonçant le sternum de 4 à 5 cm, au rythme de 100 pressions par minute. Pour savoir à quelle fréquence effectuer ces pressions, c’est sur le rythme de la chansons « Staying Alive » des Bee Gees. Il est fortement conseillé de suivre une formation pour savoir comment bien l’effectuer, mais voici déjà deux vidéos qui devraient vous aider.

Santé : 5 gestes à connaître pour sauver quelqu'un en arrêt cardiaque - 1

5/

Défibrillez à l’aide d’un défibrillateur externe automatique (DEA)

Ces appareils sont conçus pour être faciles à utiliser pour que même une personne n’ayant pas suivi de formation puisse s’en servir en cas d’urgence. Si vous êtes dans un lieu public, repérez le défibrillateur à proximité: il s’agit un boîtier vert portant les initiales AED. Le choc électrique émis par le défibrillateur va permettre au coeur de redémarrer.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lighthouse Safety Training (@lighthouse_safety) le

Si cet article vous intéresse, allez jeter un oeil à  « Voilà pourquoi le poids indiqué sur votre balance ne veut rien dire (ou presque) »« Octobre Rose : Serena Williams chante seins (presque) nus pour la bonne cause » et « Journée mondiale de la contraception : qu’est-ce que la balle intra-utérine (IUB) ? »

| | | |
Tags: Healthy, Santé.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures