Repas de Noël : 15 idées de spécialités culinaires à travers le monde
© Jennifer Pallian

Repas de Noël : 15 idées de spécialités culinaires à travers le monde

Par Margaux Glamocic
Temps de lecture: 8 min

Il n'est pas recommandé de voyager, mais pourquoi ne pas amener le voyage dans votre cuisine ? Voici les spécialités culinaires de Noël de 15 pays à travers le monde pour faire voyager votre bulle pour les fêtes.

/

L’Italie

Les Italiens ont des spécialités différentes selon les régions où ils résident.

Dans le Sud

Dans le sud, le plat principal servi à Noël est souvent de la morue (Baccalà) ou de l’anguille avec des légumes. Pour ce qui est du dessert, ceux-ci servent des Struffoli (petites boules de pâte sucrées) et des babas au rhum ou au limoncello.

A lire aussi: « Recettes: 15 cocktails sans alcool pour les fêtes »

 

La video lifestyle du jour :
9 conseils pour arrêter de grignoter

Dans le Nord

Au nord, le repas commence avec des anti-pastis (charcuterie, fromage, légumes grillés ou marinés) suivis des petites pâtes en entrée et de viande en plat principal, souvent du pot-au-feu. Pour le dessert, il y aura le choix entre une tarte aux noisettes, de la mousse aux pommes et nougat d’alba ou des cuneesi (petits chocolats).

En Toscane

Dans cette région d’Italie, l’entrée est également composée de pâtes et le plat sera du chapon rôti ou farcis aux châtaignes . En ce qui concerne le dessert, les Toscans servent des pâtisseries toscanes comme les riciarelli (biscuits aux amandes) ou du panforte (dessert traditionnel de Noël).

/

Le Portugal

Au Portugal, le plat traditionnel pour Noël est du Bacalhau Cozido, c’est-à-dire de la morue en bouillie servie avec des pommes de terre et des choux et légumes cuits à la vapeur.

Pour le dessert, la tradition veut qu’il y ai 13 desserts disposés sur la table. Parmi ceux-ci, vous trouverez du bolo rei (gâteau en forme de couronne avec des fruits secs et confits), du riz au lait aromatisé au citron et saupoudré de cannelle (arroz doce), ou encore du pain perdu (rabanadas) à la cannelle et au sucre.

/

La Suisse

Les Suisses auraient deux repas de Noël. Le premier serait composé de saumon fumé ou foie gras en entrée suivi d’un filet de bœuf en croute en plat. Le second serait… de la fondue Chinoise ou bourguignonne pour le soir du réveillon !

Pour le dessert, les Suisses ne sont pas compliqués. Une simple bûche au chocolat ou des biscuits de Noël font l’affaire. S’il y a des biberli (biscuits aux épices) sur la table, c’est encore mieux !

 

/

L’Allemagne

La veille de Noël, les Allemands mangent des saucisses de Bockwurst avec de la salade de pommes de terre, de la raclette, de la fondue et du poisson… De quoi bien se remplir le ventre ! Le jour de Noël, ils optent pour du foie gras en entrée et de l’oie rôtie ou farcie en plat, servie avec du chou rouge, des airelles ou des raisins secs.

 

A lire aussi: « Fêtes: un marché de Noël 100% digital pour faire votre shopping local depuis votre canapé »

 

Pour le dessert, le fameux christstollen (pain brioché farci aux fruits secs et amandes) est de la partie. Sans oublier les pfeffernüsses (biscuits aux épices recouverts de sucre glace).

/

L’Autriche

Le plat traditionnel servi à Noël en Autriche et une carpe à la bière et au sang. Dit comme ça, ça ne donne pas très envie. Alors pour ceux qui n’aiment pas le poisson, le second plat est un chapon aux choux rouge et pommes de terre.

Petite anecdote : garder une des écailles de la carpe porterait chance pour l’année à venir… On en aurait bien besoin !

En ce qui concerne le dessert, celui-ci est un gâteau au pavot ou du Kouglof.

/

La Finlande

En entrée, les Finlandais servent de la salade rossoli (salade de betteraves, carottes et cornichons à la sauce rouge), du saumon gravlax, du hareng fumé et de la carte carélienne (karjalanpiirakka), une sorte de tartelette au porridge de riz.

Le plat traditionnel pour Noël, le porkkanalaatikko est indispensable ainsi que le hangiktöt (viande fumée d’agneau ou de mouton bouillie puis coupée en fines tranches). Le Hangiköt est servi sur du pain ou des galettes de seigle avec des pommes de terre à la sauce béchamel et des petits pois.

Pour ceux qui aiment le jambon, il y a également le joulukinkku (gros « jambon de Noël » rôti au four et servi avec des pommes de terre et des légumes).

Et pour finir, les Finlandais mangent des joulutorttu (biscuits en pâte feuilletée et confiture de pruneau), du riz au lait ou des sablés aux épices avec du gloggi (sorte de vin chaud sans alcool).

/

L’Angleterre

Les Anglais ne sont pas compliqués , ils mangent de la dinde farcie aux fruits et aux noix, des « pigs in a blanket » (saucisses enrobées de bacon), des légumes et des pommes de terre rôties.

Pour le dessert, ceux-ci préparent leur fameux « Christmas pudding » (à base de graisse de bœuf, de fruits confits, d’amande, de mie de pain et de sucre) quatre semaines à l’avance lors d’un rituel familial.

Anecdote : la tradition veut que quelqu’un glisse un objet à l’intérieur du pudding et que la personne qui le trouvera lors du repas de Noël aura le titre associé (ex : une bague signifie que cette personne aura de la chance en amour pour l’année à venir).

/

La Slovaquie

Les Slovaques ne font pas les choses à moitié, ils servent 7 ou 9 plats pour Noël. Parmi eux se trouve de la soupe (polievka), des pâtes, de la viande, du poisson (carpe), des pâtisseries, des fruits et des oplatky (gaufrettes à déguster avec du miel). La soupe servie dépend de la région et des familles. Certaines sont aux choux, d’autres aux champignons, aux lentilles ou aux haricots.

La tradition veut que tous les plats soient disposés sur la table pour que les invités n’aient pas à se lever car c’est mal vu de quitter la table.

/

Le Mexique

Au Mexique, la tradition commence 9 jours avant Noël. Il est coutume de manger des bunuelos (beignets de pâte frite trempés dans le sucre). La tradition veut que chacun casse son assiette par terre après avoir fini de manger, ce rituel porterait chance (et permet aussi de se débarrasser de la vielle vaisselle que mamie nous a offerte l’année précédente).

 

Lire aussi:  » Les plus belles vitrines de Noël à travers le monde »

 

Pour le repas de Noël, les Mexicains sont connus pour leur dinde au chocolat pimenté (mole poblano). Mais si ça ne vous tente pas, ce n’est pas le seul plat traditionnel servi pour le réveillon au Mexique. Il y a également du cochon rôti avec des cacahuètes et de la salade de betterave ou des papillotes de maïs farcies à la viande. Sur les côtes, le plat traditionnel est du Bacalao (morue séchée) avec des câpres, des olives, des tomates et des pommes de terre.

Pour le dessert, c’est encore et toujours des bunuelos.

/

Les Philippines

Aux Philippines, ce n’est pas un repas de Noël mais carrément un buffet. Parmi les plats, vous pouvez retrouver du bibingka (gâteau de riz et œufs brouillés), du jambon de bola (jambon enrobé de miel), des puto bumbong (riz cuit à la vapeur dans un tube de bambou), du rôti de porc, du ragoût de queue de bœuf, du rellenong manok (poulet farci) ou encore des nouilles.

Pour aider à digérer (ou pas), les plats sont servis avec du chocolat chaud et du thé au gingembre.Une chose est sûre, vous ne risquez pas de mourir de faim si vous optez pour un repas de Noël philippin.

/

Porto Rico

Le menu de Noël à Porto Rico inclut des pasteles (purée de banane verte et viande hachée enveloppées et cuites dans des feuilles de bananier), de la morcilla (version portoricaine du boudin noir à base de riz, coriandre, piment et ail) et du lechon (cochon rôti à la broche) accompagné de bananes et de riz garnis de pigeon, porc, chorizo, poivron rouge, olives et épices.

Pour le dessert, vous avez le choix entre le tembleque (flan au lait de coco) ou l’arroz con dulce (pudding au riz au lait de coco avec des épices).

/

Le Brésil

Le plat typique servi à Noël au Brésil est la dinde rôtie à l’ananas. Si le sucré-salé n’est pas votre tasse de thé, vous pouvez opter pour de la morue ou du rôti de dinde servis avec des choux, des légumes (et des fruits).

En ce qui concerne le dessert, les Brésiliens mangent des rabanadas (toasts saupoudrés de sucre et arrosés de sirop de Porto épicé).

/

Le Canada

Elle n’est plus à présenter, la tourtière (tarte à base de pâte, pommes de terre, oignons et échalotes) fait évidemment partie du repas de Noël au Canada. La recette varie selon la région. Pour l’entrée, les Canadiens servent de la soupe au pois (avec parfois de la viande ou du lard). Et pour le plat principal, celui-ci est composé d’un ragoût de pattes de cochon assaisonné aux clous de girofle et cannelle. Vous pouvez aussi retrouver de la dinde rôtie et garnie de pommes ou encore de la cipaille (pâtes garnies de viande et de pommes de terre en cubes assaisonnées et cuites pendant 4h au four).

 

A lire aussi: « Table de Noël: 10 inspirations pour succomber au charme du décor suspendu »

 

Les desserts typiquement servis par les Canadiens à Noël sont multiples. Des bûches, du pudding chômeur (gâteau caramélisé au sirop d’érable), des Chicken Bones Candy (bonbons roses en forme d’os de poulet), de la tarte au beurre ou de la tarte aux noix de pécan. Vous avez donc l’embarras du choix.

/

La Suède

La première chose servie par les Suédois à Noël est le glogg (alcool chaud et épicé à base de vin) accompagné de pain d’épice.

Pour les plats principaux du repas, il en existe 3 : la janssons frestelse (gratin d’anchois, pommes de terre, crème et oignon), le smorgastarta (un gâteau de sandwich composé de jambon, olives ou caviar et légumes) et le julskinka (jambon de Noël préparé au four et enrobé de moutarde.

Pour le dessert, les Suédois servent des pepparkakor (pain d’épice à base de Cannelle, gingembre et clous de girofle).

/

Les États-Unis

Un Noël sans lait de poule aux États-Unis n’est pas un vrai Noël. C’est donc la première chose que les Américains servent à leurs invités pour les accueillir.

Le plat principal est souvent composé de jambon à l’ananas ou d’une dinde ou oie farcie.  Ce met est servi avec des légumes grillés, des pommes de terre et/ou du gratin de pâtes.

Pour le dessert, le pudding de Noël ou la fameuse tarte à la citrouille font partie intégrante de la tradition. Vous pouvez également retrouver de la bûche, des gâteaux aux fruits ou de la pâte d’amande.

Si cet article vous a plu, vous devriez aimer: « Les plus belles vitrines de Noël à travers le monde », « Le centre de Bruxelles scintille d’origamis pour les fêtes de fin d’année » et aussi « Participez à l’opération boîte à chaussures pour faire passer des fêtes plus douces aux sans-abris »

 

Tags: Culinaire, Dîner, Fêtes de fin d'année, Noël.