NASH: la maladie de la « malbouffe »

par Lucie Delplanque
mc_malbouffe1
©Unsplash. Dan Gold

Hamburger, pizza, tacos… La malbouffe fait partie du quotidien de nombreux jeunes. Depuis toujours, on présente les risques visibles liés à cette consommation malsaine. Pourtant, depuis quelques années, la médecine s’intéresse à une maladie nommée NASH, plus silencieuse et vicieuse que l’obésité ou le surpoids. Dans Nash, la maladie de la malbouffe publié récemment, Dominique Lannes revient sur ce « fléau du siècle »

Pour faire simple et rapide, la maladie Nash ou maladie de la malbouffe, c’est une stéatose hépatique non alcoolique. On l’appelle aussi maladie du foie gras ou du soda. Il s’agit d’une surcharge en graisse au niveau du foie sans lien direct avec l’alcool.

 

Lire aussi: « Le curcuma, épice aux multiples facettes » 

 

Les choses à savoir sur cette maladie

La maladie de la malbouffe est silencieuse. Quand on en souffre, aucun symptôme n’est visible. Pourtant, elle s’installe petit à petit: une couche de gras se forme autour du foie l’empêchant ainsi de travailler correctement. Ce n’est qu’en passant un bilan hépatique que le patient peut découvrir le problème. Généralement, la maladie est déjà bien implantée. Fatigue, nausées ou douleurs abdominales peuvent quand même vous mettre sur la piste.

 

Lire aussi: « 5 recettes de smoothies bowls vitaminés et colorés » 

 

Le problème de cette maladie c’est qu’il n’existe pas réellement de traitement, si ce n’est changer sa façon de se nourrir. Il s’agit de réduire le gras et le sucre. La greffe de foie est envisagée dans les cas les plus graves. A terme, elle peut mener à une cirrhose, une fibrose ou encore un cancer du foie. Des conséquences que peu de gens connaissent et pourtant… La maladie de la malbouffe touche de plus en plus de gens: principalement les personnes en surpoids.

malbouffe

Visual hunt

Diminuer sa consommation en sucre

Une des solutions pour éviter cette maladie de la malbouffe, c’est de réapprendre à manger plus sainement. Voici quelques conseils pour éviter de faire souffrir votre foie:

  • Évitez les sodas ou les boissons industrielles
  • Intéressez vous aux étiquettes, certains produits contiennent plus de sucre qu’il n’en parait
  • Régulez votre consommation d’alcool
  • Lancez vous dans les choses « faites maison »: vous aurez ainsi le contrôle sur ce que vous mangez
  • Arrêtez les produits allégés: faibles en graisse mais pas en sucre!

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil sur « Gastronomie: découverte du guide Delta 2018 » ; « Que déjeune-t-on en Europe? La réalité face aux stéréotypes » ou encore « La spiruline, une super algue bourrée de bienfaits santé » 

| | | |
Tags: Food, Jeunes, Maladie, Malbouffe, Nourriture, Santé.