La liste du lundi : nos pires premiers rendez-vous

rendezvousrate

Aujourd’hui, nous tenions à remercier celles de nos lectrices qui nous ont, sans honte et sans peur, partagé les souvenirs de leurs pires premiers rendez-vous… Tout ça parce que nous voulions en faire une liste, que nous garderions sous le coude pour la publier un lundi de ciel gris ! Réjouissons-nous, ce jour est arrivé – et préparez vos zygomatiques parce qu’il y en a certains qui sont très très salés…

 

  • Problème de langues (Florence).

“Un espagnol qui parle mal le français m’explique par un, dos, tres qu’il me quitte…Et moi, qui ne parle pas du tout l’espagnol, je lui réponds “moi aussi, je t’aime”. Du coup,  il a dû faire appel à un copain qui m’a tout traduit d’un air désolé. Même pas mal…”.

 

  • Problème de bagues (Agathe).

“Après 3 rendez-vous on ne peut plus romantiques, l’homme parfait que je pense avoir trouvé me dit : “il faut qu’on parle”. Je me dis qu’il ne peut pas vouloir arrêter, ça commençait si bien. Et effectivement : il voulait “juste” me prévenir qu’il était marié, mais qu’il voudrait qu’on continue à se voir. Moi, maîtresse à 17 ans… Je lui ai dit f*#% off évidemment “.

 

  • Problème d’intestins (Fani).

“Premier rdv dans un starbuck… Je prends un café et lui, assez nerveux, commande un thé en me précisant : “je ne bois pas de café, tu comprends, j’ai une inflammation du colon”. Too much information pour moi, on ne s’est vus qu’une seule fois”…

 

  • Problème de rythme (Agnès).

“Je suis alors une jeune demoiselle timide de 16-17 ans qui se rend à une de ses premières soirées. Un beau jeune homme arrive et me demande tout de go « tu danses? ». « Oh oui », que je réponds, toute émoustillée. « Et ben, vas-y, je te regarde !  » Rien que d’y repenser me donne encore envie de pleurer”.

 

  • Problème de date (Véronique).

“Chercher pendant des jours LE premier cadeau de Saint Valentin. Trouver la perle rare. Le jour J, attendre avec impatience et émotion les mots « j’ai quelque chose pour toi ». Ne recevoir que « bon ben, on va en rester là »… Et pleurer… Oh oui… Pleurer. Je dois l’avoir encore quelque part ce cadeau”.

 

  • Problème de mobile – et de mobilité (Christine).

“Assise à une terrasse de café avec un beau sportif, je prends un appel puis je dépose mon Gsm sur la table. Un homme vient alors me demander une cigarette et part à toute vitesse avec mon téléphone dans la main. Je me lance à sa poursuite – en vain – et je cours après lui comme une dératée sous le regard du beau sportif qui ne bronche pas… Salaud!”.

 

  • Problème de classement (Rachel).

“Ça se passe il y a bientôt 17 ans, Lui et moi sommes à une soirée d’anniversaire et nous buvons tranquillement une coupe quand arrive une nana absolument magnifique et manifestement célibataire. Il se tourne alors vers moi et me sort calmement : « Eh bien tu vois, maintenant tu es presque la plus belle fille de la soirée ».

 

  • Problème de réactivité (Cindy).

J’étais une jeune fille assez maladroite et peu à l’aise avec les garçons. Lors de mon tout premier vrai rendez-vous, le jeune homme qui espère alors me séduire se sent pousser des ailes et essaie de déposer délicatement son bras sur mon épaule. J’ai tellement été surprise que je lui ai retourné un direct en plein visage. Résultat : un nez en sang mais un très bon feeling, nous sommes toujours ensemble aujourd’hui…

 

  • Problème ménager (Éléonor).

“Premier rendez-vous avec un garçon dont j’étais amoureuse depuis le collège. Je vais souper chez lui et ça se passe super bien, ça rigole, ça dragouille sur le canapé puis je le sens s’échauffer de plus en plus… Voulant bien faire les choses – et donc ne pas céder dès le premier soir-, je l’arrête dans son élan. Il le prend très mal et abrège la soirée en me mettant à la porte et en me tendant les poubelles. Devant mon air ébahi, il me sort alors, hyper froidement : si tu couches pas, tu peux au moins descendre mes poubelles !”.

| | | |
Tags: Premiers rendez-vous, Témoignages.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures