Fard à paupières bleu: on ose ou pas?
© Boss défilé printemps-été 2016

Fard à paupières bleu: on ose ou pas?

Temps de lecture: 1 min

Oui, les années 80 et les années 90 reviennent en force, et on croyait avoir vécu le pire avec le retour du mascara bleu. Mais la tendance ne s'est pas arrêtée là... Elle ramène aussi le fard à paupières bleu sur le devant de la scène. Et là, on se souvient de notre mère, avec des cheveux dignes de Dallas et des épaulettes, prête à sortir en soirée, et un bleu cobalt éclatant aux yeux... Et on a peur, très peur... Alors, faut-il oser?

Pas si on est timide

A ce stade, le bleu aux yeux reste encore avant-garde et se remarquera d’office. Du coup, si vous êtes plutôt du genre à vouloir passer inaperçue ou simplement à ne pas aimer être sur le devant de la scène, on vous conseille d’attendre encore un peu, histoire de voir si -gasp- le bleu redevient un classique avéré.

L’alternative plus discrète? L’eyeliner bleu, ou bleu marine, plus facile à porter au quotidien et moins triste que le noir

 

Pas si on n’a pas le talent ou les bons pinceaux

Le bleu version 2016 est très graphique, épuré et travaillé avec un trait ultra-précis plutôt que fondu dans la masse. Du coup, il ravira celles qui ont le doigté et qui savent faire tenir leur maquillage toute la journée (ou toute la soirée, au choix). Mettre du fard à paupières bleu en ce moment, c’est affirmer avec foi qu’on suit les tendances make up, voire même qu’on les crée. Ce n’est pas seulement un look, c’est un état d’esprit, mais qui se dessine avec une application professionnelle.

La video beauté du jour :
Cheveux quelle frange pour quelle forme de visage

L’alternative pointue mais plus facile? Les paillettes. Elles font aussi un comeback très boule-a-reflets-disco mais en petites touches restent plus faciles à appliquer que le bleu coupé au couteau.

 

Pas si on a les yeux bleus

Disons que pour les faire ressortir, il vaut mieux un fard brun à orangé, question de contrastes. Du coup, le bleu ira parfaitement aux yeux bruns, forcément. Le risque du ton sur ton est qu’il noiera les pupilles sans les mettre en avant, ce qui serait tout de même dommage…

L’alternative pour celles qui veulent tout de même jouer sur cette couleur? Le mascara bleu. On reste dans la même teinte mais il permet de jouer sur la complémentarité d’un fard à paupières marron, en y ajoutant une petite touche originale et moderne via les cils. Un compromis qui permet le meilleur des deux mondes.

Par contre, si les épaulettes et les cheveux crêpés reviennent à la mode, il n’y aura plus qu’à trouver l’intégrale de Dallas pour nous servir d’inspiration…

Valerie Sohie Voir ses articles >