Faut-il s’abîmer les cheveux pour être blonde?

decoloration

Depuis des années, notre coiffeur nous le répète: pas moyen de devenir blonde platine sans griller complètement notre chevelure, à notre grand désarroi de fan de blonds froids. Pareil pour les brunes foncées qui veulent tester les cheveux roses pâles. Sauf que, une petite révolution capillaire pointe le bout de son nez dans les salons: une solution existe enfin!

L’Oréal Professionnel lance Smartbond: un soin à ajouter à votre décoloration classique, qui a pour but de protéger la fibre capillaire lors des traitements les plus agressifs. En somme, d’un point de vue pratique, cela signifie que l’on va enfin réellement pouvoir faire ce que l’on veut de nos cheveux, sans risquer de les perdre ou de définitivement les abîmer.

C’est surtout une bonne nouvelle pour les fans des colorations actuelles: rose, bleu ou encore gris, il faut de toute façon passer par un cheveu décoloré jusqu’au blanc avant de le re-teindre dans la couleur désirée. Un passage risqué qui rimait précédemment avec cheveux cassants, fragilisés et condamnés à faire des masques à répétition; ce que beaucoup de coiffeurs ne se risquaient pas à faire.

On peut désormais se lancer et nous l’avons même testé pour vous histoire de sauter le pas. Les pointes, traitées précédemment, restent bien entendu sèches (Smartbond ne répare pas les cheveux déjà abîmés mais protège les cheveux décolorés pour la première fois), mais aux racines, la texture après décolo reste aussi souple et douce qu’avant le traitement. Il faudra qu’on attende de voir ces nouvelles mèches pousser et continuer à être décolorées en même temps pour que l’ampleur de ce nouveau « game-changer » saute aux yeux, mais c’est bien parti

smartbondloreal

Smartbond de L’Oréal Professionnel, à demander dans les salons ambassadeurs de la marque.

 

| | | |

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures