En direct: des concerts sur les catwalks parisiens

etamok
©Etam Live Show 2017

La musique et la mode ont toujours fait très bon ménage. Fuyant le mainstream, les maisons de mode se tournent vers des artistes et musiques émergentes pour offrir une expérience personnalisée. Regroupant la presse du monde entier, une aubaine pour ces talents. En voici une belle brochette en direct de la Fashion Week de Paris.

Lacoste, le chic sportif influencé par les 90s

Après avoir défilé durant 14 années à New York, la maison française, qui fêtera ses 85 ans l’an prochain, est revenue sur sa terre natale. Sous la direction artistique de Felipe Oliveira Baptista, Lacoste offre une nouvelle interprétation du polo emblématique sur un podium aux allures de cour de tennis dans le célèbre jardin des Tuileries. Le spectacle était bercé par les rythmes jazz-electro percutants du musicien français Chassol.

MUSIC x FASHION 💚 @lacoste @chassol_chassol

A post shared by M.D. (@margotdurant) on

Christophe Chassol est un compositeur français, d’ascendance martiniquaise, entré à l’âge de 4 ans au conservatoire. Il y restera 16 ans. Il obtient ensuite une bourse pour le prestigieux Berklee College of Music. Il sera chef d’orchestre un temps et travaillera avec des artistes célèbres tels que Phoenix ou Sébastien Tellier. Aux influences jazz et classique, il est associé au courant pop français.

1/

Etam, la favorite des françaises

La maison française de lingerie est réputée pour ses shows spectaculaires, les Etam Live Shows à l’occasion de la Fashion Week parisienne. A l’école des Beaux-Arts de Paris, une centaine de mannequins au corps de rêve – dont l’égérie française Constance Jablonski que nous avons interviewée quelques heures avant le show – partageaient le catwalk avec des musiciens d’envergures.

Joey Starr et Kool Shen, le duo d’NTM qui n’avait plus mis les pieds sur scène ensemble depuis 2010 a annoncé cette année sa reformation pour une nouvelle série de concerts en mars 2018 pour les 30 ans du groupe (oui, déjà!). La performance s’est prolongée pour l’aftershow. Nous y étions, en voici un échantillon:

Joey Starr dans la place 👊🏼#suprementm #pfw

A post shared by M.D. (@margotdurant) on

La Femme est un groupe originaire de Biarritz composé de cinq garçons et d’une fille. Décrit comme le groupe français le plus attendu de l’année et l’avenir du rock français par les Inrocks, ils ont interprété leur titre phare ‘Sur les planches’. Adulée par les adolescent(e)s, la chanteuse electro pop britannique Charli XCX a interprété son hit ‘Boys’. Le fils d’Isabelle Adjani, Gabe-Kane a présenté son dernier single ‘Lie to Me’, un tube pop façon Justin Bieber.

Une interview de la directrice générale du groupe Etam, Marie Schott, est à découvrir dans le prochain numéro de Marie Claire Belgique.

2/

Ann Demeulemeester, la plus rock & roll

Trois ans déjà que le créateur français Sébastien Meunier a pris les commandes et la direction artistique de la maison anversoise Ann Demeulemeester. Lors du show, on lit à la volée Kids et Forever rappelant immanquablement ‘Just Kids’ de Patti Smith, amie de la fondatrice qui l’a beaucoup inspirée. Un lien à la musique auquel Sébastien Meunier a rendu hommage en invitant le groupe belge Warhaus.

MUSIC x FASHION 🖤 @anndemeulemeester_official @warhausmusic #rockinit

A post shared by M.D. (@margotdurant) on

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à: « Donatella Versace nous offre le moment le plus glamour la la Fashion Week de Milan« , « En direct: Jacquemus ouvre la Fashion Week parisienne avec « La bomba » et « Paris Fashion Week: c’était comment le défilé Dior?« 

3/

Alexa Chung, la reine du bal

Alexa Chung est la fille belle et branchée par excellence. Présentatrice de télévision, mannequin, égérie et désormais créatrice de mode. Elle présentait sa deuxième collection de prêt-à-porter dans une splendide école du 9e arrondissement de Paris, le Lycée Jacques Decour.

MUSIC x FASHION 🎈 @alexachungstagram #promgonewrong #ss18 @chris.isaak #pfw

A post shared by M.D. (@margotdurant) on

4/

Yohji Yamamoto, créateur punk

Près de 40 années que la féminité véhiculée dans le milieu de la mode est mise à l’épreuve par les silhouettes noires, déstructurées et asymétriques du créateur japonais Yohji Yamamoto. 40 années qu’il ne cède au système de la mode par son esprit rebelle accompagné d’un sens du raffinement et de l’élégance qui ont fait de lui l’un des créateurs majeurs notre époque. De nombreuses expositions célèbrent son travail comme le prestigieux Victoria and Albert Museum à Londres en 2011.

Le show de cette saison voyait défiler des filles portant des demi-chapeaux, des traits noirs au coin des yeux et, certaines d’entre elles, une étiquette dans le dos « Sex Yohji Love » sur une musique pénétrante et sereine. La musique était assurée par le créateur lui-même, accompagné de sa guitare. Magnifique.

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à: « Donatella Versace nous offre le moment le plus glamour la la Fashion Week de Milan« , « En direct: Jacquemus ouvre la Fashion Week parisienne avec « La bomba » et « Paris Fashion Week: c’était comment le défilé Dior?« 

| | | |