#DeLaRéussiteParmiVous: une campagne inspirante à Bruxelles pour lutter contre les clichés raciaux

par Camille Vernin
marieclaire_delareussiteparmisvous
©Twitter @lchouna

Des photos de « Noirs » et d’ « Arabes », c’est l’illustration qui a récemment été choisie par un grand quotidien pour aborder la question de la carence des diplômes et de la pauvreté à Bruxelles. De cette faute de goût a émergé l’idée du lancement de la campagne #DeLaRéussiteParmiVous.

C’est Chouna Lomponda, porte-parole du Musée Juif de Belgique et experte en Communication, qui est à l’initiative du projet. C’est elle qui, la première, s’est insurgée face à l’utilisation de cette image raciale et réductrice dans les médias. Pour elle, ce genre d’événement n’est malheureusement qu’un exemple parmi tant d’autres.

Lire aussi: Huit femmes qui changent le monde

A travers cette campagne, elle entend lutter contre la discrimination en général. Pour justifier son combat et celui de tant d’autres, elle n’hésite pas à rappeler qu’en France, des études ont prouvé « qu’être noir ou d’origine maghrébine constitue un facteur de discrimination dans l’accès au crédit bancaire ». En Belgique, le Centre Interfédéral pour l’Egalité des Chances a alerté sur la discrimination ethno-racial qui est en hausse. L’organisme a en effet ouvert 1.907 dossiers individuels sur un total de 5.600 signalements pour une potentielle discrimination.

 

Cette campagne consiste en une réponse élégante, constructive, humoristique et surtout pédagogique à l’adresse des jeunes, des médias, du grand public et des décideurs – Chouna Lomponda, initiatrice de la campagne

L’événement qu’elle pilote est portée par l’ASBL Success DiverStory dont elle est la présidente. Un teaser a d’ailleurs été réalisé afin de présenter au public ce que la Belgique compte de pointures et de réussites intellectuelles et professionnelles : 18 personnalités, 18 parcours, 18 réussites. Leur rôle? Présenter à la jeune génération de « nouveaux rôles-modèles pour susciter chez eu un sentiment de reconnaissance et d’appartenance qui va au delà des races et du communautaire ». Une belle façon de lutter contre les stéréotypes.

 

Lire aussi: Le coup de gueule de Leomie Anderson, qui dénonce le racisme à la Fashion Week

 

Programme de la campagne

13 septembre: Lancement de la campagne et diffusion de la photo de campagne dans tout Bruxelles à l’aide de vélos publicitaires

17 septembre: Campagne d’affichage dans toute la ville

28 septembre: Sensibilisation dans jeunes dans le cadre du Forum « Révéler les talents »

10 octobre: Sensibilisation des décideurs dans le cadre d’une conférence du B19

 

Pour soutenir la campagne ou faire un don, rendez-vous sur le dite sdstory.org. Vous pouvez aussi vous rendre sur la page Facebook ou Instagram de la campagne pour plus d’informations.

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à « Campagne de sugardating: pourquoi c’est important? »« Chrysalide: un atelier belge destiné aux femmes pour accepter et (enfin) aimer son corps »Humeur: Dove, les trolls et les loups

 

| | | |
Tags: Agenda, Bruxelles, Société.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures