Les 5 livres indispensables à emporter dans nos valises cet été

Littérature

Il fait beau, il fait chaud, cela sent bon le sable…. Mais damned, impossible de lire sa tablette ou de jouer à Pokemon Go avec tout ce soleil! Pas de panique, rien ne vaut de toute façon un bon roman, un vrai, sur du papier… Et pour vous faciliter la vie, on a sélectionné nos coups de coeur de la saison, histoire d’échapper aux Dan Brown au rabais au supermarché du coin:

 

China Girl de Kevin Kwan

Quand la Chine s’est éveillée, elle s’est empressée de crever son matelas de billets. Les dollars pleuvent donc sur le petit monde des Young, des Bao et des Bing qui multiplient les excentricités et les coups pourris pour s’épater mutuellement. Nick Young, le célibataire le plus convoité de Hong Kong, a brisé le coeur de sa mère en jetant son dévolu sur Rachel, une modeste sino-américaine née de père inconnu. Sa ressemblance frappante avec Carlton, un fils à papa capricieux, excite la curiosité de Madame Young. Une occasion en or massif pour semer le trouble dans une famille rivale. C’est le début d’une série de péripéties ébouriffantes dans un milieu totalement perverti par l’argent. Comment ne pas dévorer goulûment ce Gossip Girl à la sauce chinoise ? Ed. Albin Michel, 22€

Je me souviens de l’imperméable rouge que je portais l’été de mes vingt ans de Lydia Flem

Pour cet été, j’ai envie de vous conseiller le dernier livre de Lydia Flem, « Je me souviens de l’imperméable rouge que je portais l’été de mes vingt ans« . Inspiré par George Perec et son célèbre « Je me souviens de« , ce livre nous invite à nous remémorer les images de nos tenues les plus marquantes, de notre enfance à aujourd’hui. Au fil de nos souvenirs à la manière d’une madeleine de Proust, Lydia Flem nous promène parmi les époques et les situations. Les textes autobiographiques sont d’abord ludiques et variés. Mais, comme à son habitude, l’écrivaine prend de la hauteur avec sa faculté à transformer l’introspection en réflexion universelle. Ce petit format, vendu au rayon des arts, peut s’emporter partout et se lire d’une traite ou s’y plonger au hasard, sans perdre pour autant en saveur et en envie de sourire aux impressions qui surgissent. Ed. Seuil, La librairie du XXIe siècle, 18€

Livres

Hortense de Jacques Expert

Sophie Delalande était une mère parfaite. Sa petite Hortense allait avoir trois ans lorsque Sylvain, son géniteur, l’a kidnappée. Vingt-deux ans plus tard, sur un trottoir parisien, une jolie blonde bouscule Sophie qui reconnaît aussitôt en elle son enfant disparue. Sans rien laisser paraître de son émoi, elle la traque, l’épie sans relâche, s’ingéniant à tisser sa toile autour d’elle. Avec sa maestria coutumière, Jacques Expert nous entraîne au coeur d’un suspense étouffant en multipliant les fausses pistes et en suscitant peu à peu les interrogations. Emmanuelle est-elle effectivement Hortense ? Sophie est-elle réellement la victime qu’elle prétend être ? On tourne les pages avec fébrilité jusqu’au dénouement en forme d’uppercut. Ed. Sonatine, 20€

American Girl de Jessica Knoll

Luke est beau, riche, il aime Ani, une belle et impatiente journaliste d’un grand magazine féminin américain. Mais une tragédie sexuelle la mine et le passé va venir déchirer cette belle histoire d’amour. Au début, c’est hilarant. Les vannes vachardes d’Ani et son cynisme provocateur la rendent terriblement attirante. Mais au fond, elle n’est pas si mauvaise. Il lui est juste arrivé un truc horrible à 14 ans. Comment vivre avec une blessure béante, en faisant semblant d’être à l’aise dans son costume de New-Yorkaise huppée ? L’auteure a trouvé un début de réponse dans ce roman mordant et haletant. Ed. Actes Sud, 22,80€ 

Lisario ou le plaisir infini des femmes d’Antonella Cilento

Lisario Morales est une jeune fille qui ne devait être capable ni de lire, ni d’écrire. Elle a appris seule et ne veut pas que les autres le sachent… Elle écrit aussi, car suite à une opération ratée, elle est devenue muette. Le jour où ses parents décident de la marier, elle tombe dans un sommeil mystérieux. La suite, rocambolesque, nous fait vivre et respirer la ville de Naples au milieu du XVIIe siècle : une ville pleine de beautés mais aussi de misères et en proie à la révolte populaire. Trois personnages, un peintre, un homme de théâtre et un médecin fantasque tournent autour de Lisario et leurs histoires s’entremêlent pour le plus grand délice des lecteurs. Ed. Actes Sud, 23€

 

Alors, par quel livre vous laisserez-vous emporter cet été ?

Les 5 livres de l'été-2

| | | |