Virée en pleine nature : zoom sur l’équipement de survie
©

Virée en pleine nature : zoom sur l’équipement de survie

Temps de lecture: 8 min

Vous rêvez d'une virée en pleine nature pour vous ressourcer et oublier le temps d'un instant tous vos soucis du quotidien ? Découvrez dans cet article tous les équipements indispensables pour que votre expédition se passe en toute sécurité et dans les meilleures conditions.

Escapade dans la nature : le choix de la veste imperméable

Pour une escapade agréable dans la nature, les experts recommandent généralement de s’habiller en système de 3 couches, à savoir :

  • une couche respirante : cette première couche doit idéalement être constituée de fibres hydrophobes. Elle doit vous permettre de rester au sec durant toute l’activité. Elle doit par conséquent vous permettre d’évacuer la transpiration,
  • une couche isolante : elle doit notamment vous isoler du froid. Elle n’est donc pas nécessaire en saison chaude,
  • une couche protectrice : cette troisième et dernière couche doit permettre de vous protéger des éléments extérieurs, mais aussi et surtout des divers aléas de la météo (pluie, vent et neige).

Si vous programmez votre virée en saison chaude, vous pourrez opter pour une veste imperméable comme couche protectrice. Comme son nom l’indique, ce type de vêtement vous empêche d’être mouillé en cas de pluie. Il peut également faire office de coupe-vent et offre une grande respirabilité, c’est-à-dire qu’il permet à la transpiration de s’évacuer facilement.

Si vous comptez partir en saison froide, une veste polaire sera plus adaptée, car elle vous offrira une meilleure protection contre le froid.

Virée en pleine nature : zoom sur l'équipement de survie - 1

Il existe actuellement sur le commerce un large choix de vestes imperméables. Pour faire le bon choix, il faudra prendre en compte votre morphologie, les conditions climatiques auxquelles vous allez faire face durant votre virée ainsi que le type d’activité : randonnée, trek, alpinisme…

Si vous avez tendance à beaucoup transpirer, il est conseillé de choisir une veste imperméable avec des zips de ventilation. Ces derniers améliorent considérablement la respirabilité du vêtement.

Si vous voulez randonner dans les règles de l’art, vous pouvez compléter la veste avec un pantalon de randonnée en tissu léger avec système de transpiration. Si la météo annonce de fortes températures, vous pouvez opter pour un pantalon modulable qui peut se transformer en short et un t-shirt technique en tissu léger qui sèche rapidement.

Les chaussures pour une activité en pleine nature

Vous devez impérativement porter les bonnes chaussures pour apprécier pleinement votre escapade en pleine nature. Comme pour les vêtements, le choix des chaussures devra se faire en fonction de la nature de l’activité que vous allez faire.

Pour une petite balade en forêt, de bonnes baskets – celles qui sont faites pour le sport et non les sneakers de ville – feront l’affaire. Cependant, pour une activité plus intense, il est vivement recommandé d’investir dans de véritables chaussures de randonnée. Ces dernières vous garantissent un excellent maintien du pied même sur les pistes pentues et rocailleuses ainsi qu’une bonne adhérence sur les pistes difficiles.

Pour une marche d’approche, un trekking léger, une randonnée ou un trail, orientez-vous plutôt vers les chaussures basses ou les chaussures moyennes à tiges souples.

Si vous programmez de faire de l’alpinisme, un long trekking ou une randonnée dans la neige, les chaussures hautes qui sont également connues sous le nom de chaussures à tiges hautes sont toutes indiquées.

Vous pourrez ensuite affiner votre choix de chaussure en fonction de la nature du terrain que vous allez parcourir :

  • privilégiez les chaussures à crampons si votre itinéraire passe par un terrain glissant ou très caillouteux. Vous limiterez ainsi les risques de chutes,
  • optez plutôt pour des chaussures imperméables si vous prévoyez de randonner au bord d’un lac, traverser des rivières ou encore parcourir une zone pluvieuse.

Dans tous les cas, veillez à toujours choisir une pointure au-dessus de votre pointure réelle. Et pour cause, les pieds ont tendance à gonfler après plusieurs kilomètres de marche et avec l’altitude. Cela permet également de porter confortablement des chaussettes spécialement adaptées aux randonnées qui sont pour la plupart épaisses et dotées de rembourrages au niveau du talon et de la plante des pieds.

Pour éviter toute déconvenue concernant vos chaussures durant votre virée, prenez le temps de bien les tester avant de partir : faites le tour du quartier avec, portez-les quand vous êtes chez vous… Porter des chaussures neuves en randonnée vous expose non seulement à des risques d’ampoules, mais également à divers désagréments tels que des semelles glissantes, des problèmes de respirabilité, un maintien inadéquat…

La couverture de survie : un élément indispensable

Vous avez l’intention de dormir en pleine nature durant votre virée ? N’oubliez surtout pas d’apporter une couverture de survie. Ce type de couverture a la particularité d’être isotherme. Vous pouvez par conséquent l’utiliser pour rester au frais s’il fait trop chaud, notamment en période de canicule grâce à ses propriétés isolantes. Toutefois, vous pouvez également l’utiliser pour vous tenir au chaud durant les froides nuits d’hiver.

Une telle couverture se compose de deux faces métallisées : une argentée et une autre dorée. Pour prévenir les pertes de chaleur et se protéger contre l’humidité, il faudra mettre la face dorée vers l’extérieur. A contrario, il faudra mettre la face argentée vers l’extérieur si votre but est de vous préserver d’une chaleur excessive.

Bien évidemment, vous devrez apporter, en plus de la couverture de survie, tous les équipements du parfait campeur si l’idée est de vraiment faire du camping. Dans cette optique, il vous faudra alors une tente ainsi qu’un sac de couchage ou un matelas de camping. Pour vos repas, il vous faudra également un brûleur à essence ou un réchaud à gaz, un set de casserole de camping et un briquet.

Les lunettes de soleil pour se protéger efficacement

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les lunettes de soleil sont indispensables en toute saison – été comme hiver – pour protéger vos yeux des effets néfastes du soleil. Le choix des lunettes se fera essentiellement en fonction de leur indice de filtration de lumière. Et ce, bien sûr en plus de vos goûts en matière de design et de matériaux. Dans tous les cas, les modèles portant la mention « CE » sont à privilégier pour leur qualité.

Vous pouvez vous contenter de vos lunettes de soleil habituelles si vous restez en basse altitude. Elles devront idéalement être de catégorie 3. La plupart des paires de marques connues sont équipées de verres de cette catégorie.

Si votre aventure se passe en plus haute altitude ou en bord de mer, il est judicieux de porter des lunettes de soleil de catégorie 4 pour vous protéger de la forte réverbération. Les verres dotés de ce type de filtre ne laissent passer que 3 à 8 % de la lumière. Elles sont ainsi en mesure de protéger vos yeux des plus forts rayons UV. Vous devez les choisir photochromiques si vous conduisez avec.

Si vous partez avec un enfant de moins de 5 ans, il devra porter des lunettes de soleil de catégorie 4, peu importe l’activité envisagée.

La crème solaire, à ne pas oublier pour une activité en plein air

Outre les yeux, la peau mérite également d’être protégée du soleil durant votre escapade dans la nature. Pour ce faire, la crème solaire s’impose comme la meilleure solution. Elle doit être un véritable réflexe pour toutes sorties en plein air et plus particulièrement en mer et en montagne. Et ce, même en saison froide, car l’eau peut renvoyer 5 % des rayons solaires. Ce chiffre atteint 85 % avec la neige.

Pour bien choisir la crème solaire qui vous offrira une protection adaptée, référez-vous à son indice FPS (facteur de protection solaire) ou SPF en anglais qui correspond concrètement au pourcentage d’UVB qu’elle peut bloquer. Pour rappel, les UVB sont les rayons du soleil responsables du bronzage et à plus forte dose des coups de soleil.

Plus l’indice SPF sera grand, plus la crème aura un niveau de protection élevé. Une crème solaire SPF 30 pourra par exemple bloquer près de 95 % des UVB tandis qu’une autre de SPF 50+ pourra en bloquer jusqu’à 98 %.

Vous devez également prendre en compte la nature de votre peau pour faire le bon choix de crème solaire. Toutefois, celles qui ont un indice de protection élevé sont à préférer dans tous les cas.

Virée en pleine nature : zoom sur l'équipement de survie - 2

Le kit de premier secours

Parce qu’un accident peut rapidement arriver en pleine nature, il convient de toujours apporter avec vous un kit de premier secours durant votre escapade. Pour parer aux chutes, aux glissades, aux piqûres d’insectes et aux éventuelles blessures en tous genres, vous devez notamment avoir dans votre trousse :

  • un thermomètre pour vérifier la température,
  • des pansements et des compresses stériles pour les ampoules et les petites blessures superficielles,
  • du sparadrap pour faire tenir les pansements et les compresses stériles,
  • des ciseaux pour couper facilement les compresses et les bandages,
  • un coussin hémostatique d’urgence pour stopper rapidement une hémorragie externe,
  • un flacon d’alcool et un flacon d’antiseptique pour nettoyer et désinfecter les plaies,
  • des répulsifs anti moustiques et un tire-tique pour parer aux diverses piqûres d’insectes.

Si vous souffrez de maladies chroniques, n’oubliez pas non plus d’apporter avec vous vos médicaments habituels.

La gourde, un accessoire primordial pour la rando

Une sortie en pleine nature exigera un minimum d’efforts physiques de votre part. Pour compenser l’eau que vous perdrez via la transpiration et ainsi s’assurer d’être bien hydratée à tout moment, il est primordial d’emporter une gourde ou une poche à eau pendant votre escapade.

Prévoyez une quantité suffisante d’eau si aucun point d’eau potable ne se trouve sur votre itinéraire. En temps normal, les professionnels de la santé recommandent de boire environ 1,5 l à 2 l d’eau par jour. Pour une randonnée, mieux vaut en prévoir un peu plus.

Vous trouverez aujourd’hui dans le commerce une multitude de gourdes. Il en existe en divers matériaux, mais le mieux est de se tourner vers les modèles légers et à la fois résistants à l’instar de ceux en inox. Ces derniers ne donnent pas de goût à l’eau et sont pour la plupart isothermes, c’est-à-dire qu’ils peuvent conserver la fraîcheur ou la chaleur de l’eau.

Le GPS et le téléphone portable

En amatrice d’aventure que vous êtes, vous comptez faire du hors-piste et partir à la découverte de sentiers non balisés ? Vous devrez obligatoirement apporter avec vous un GPS ou du moins une boussole si vous savez vous en servir. Ces accessoires vous seront d’une aide précieuse pour vous orienter et vous repérer en pleine nature.

Aujourd’hui, les GPS vous permettent de :

  • visualiser votre position sur l’écran,
  • indiquer un cap à suivre vers une destination marquée d’un repère,
  • calculer la distance entre un point donné et un autre.

Si vous ne voulez pas investir dans un vrai GPS, vous pouvez tout simplement télécharger une application sur votre smartphone. Par ailleurs, emporter votre téléphone avec vous vous permettra de contacter facilement et rapidement les secours en cas de besoin.

Rassurez-vous, même si le réseau n’est pas disponible, la plupart des téléphones vous permettent d’émettre des appels en « urgence uniquement ».

En prime, vous pourrez immortaliser votre sortie en prenant des photos et des vidéos avec votre téléphone.

Autre accessoire incontournable : le sac à dos

Vous aurez également besoin d’un sac à dos pour partir sereinement en expédition dans la nature. Cet accessoire vous permettra de transporter facilement toutes vos affaires.

Pour que votre sac à dos ne devienne pas un poids gênant, optez pour un modèle rembourré au niveau des bretelles et du dos, doté d’une sangle pectorale et d’une ceinture de portage. Ces équipements permettent de stabiliser le sac et de répartir son poids au niveau des hanches et des épaules.

Le sac devra également avoir plusieurs poches pour que vous puissiez accéder facilement et rapidement à toutes vos affaires : votre gourde, vos jumelles, votre miroir de signal, votre en-cas, vos vêtements et autres accessoires…

Faites attention à ce que le poids total du sac une fois chargé ne dépasse pas 20 % de votre poids. Au-delà de cette limite, vous augmenterez considérablement les risques de chute et d’entorse, mais aussi de vous fatiguer plus rapidement.