Le « Sleeping Beauty Diet » : un régime dangereux

par Camille Vernin
Sleeping Beauty Diet
©Getty Images

Le « Sleeping Beauty Diet » (jeu de mots en référence à « La Belle au bois dormant ») est un régime qui consiste à dormir le plus longtemps possible, souvent à grand renfort de médicaments, afin d’éviter de manger. Ce régime tristement original existe depuis plusieurs années mais a récemment refait débat sur le web pour les dangers qu’il représente. 

Une allusion à ce genre de régime apparait pour la première fois en 1966 dans le roman éponyme de Jacqueline Susann, « Valley of the Dolls ». Trois jeunes filles belles et ambitieuses tournent à coups de pilules magiques pour dormir, maigrir ou rester jeunes afin de percer dans le monde cruel d’Hollywood.

La légende voudrait qu’Elvis Presley ait lui-même adopté le « Sleeping Beauty Diet » pour rentrer dans ses costumes de scène ultra moulants.

Ce régime aux accents glamours se répand sur les sites pro-anorexie ou des jeunes-filles et jeunes-femmes s’échangent des conseils sur les forums pour réaliser, par exemple, un régime de 100 à 800 calories par jour, pendant environ deux semaines, en dormant minimum 10 heures par jour. On y voit le régime « sleeping beauty » se décliner sous toutes les coutures. Dans ses excès, il préconise même des phases de sommeil allant jusqu’à 20 heures ou plus.

Le docteur Tracey Wade, interviewée par le site Broadly, met en garde contre ce genre de pratiques qui peuvent mener à l’accoutumance voire à l’overdose. La prise de somnifères nécessite certaines précautions et doit s’organiser sous le contrôle d’un médecin, notamment pour les risques de crises cardiaques qu’ils peuvent entraîner. Elle met également en évidence le coût social et psychologique qu’entraînent un tel mode de vie. « Vous n’avez plus d’interactions sociales, vous vous isolez, ce qui peut causer la dépression » déclare-t-elle.

Selon cette dernière, c’est l’apparente absence d’efforts du régime qui le rend si attrayant aux yeux des jeunes-filles. « A priori, cela semble simple. Je suppose que pour les personnes dépressives qui présentent déjà des troubles alimentaires, l’idée de maigrir en restant au lit peut sembler attractive ».

Le docteur rappelle également qu’aucune preuve scientifique ne vient étayer cette théorie. Rappelons qu’une alimentation saine et équilibrée et une activité physique régulière restent à ce jour les seules pilules pour perdre du poids efficacement et rester en bonne santé.

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à « Perte de poids: 5 astuces pour dépasser la phase de stagnation« , « Food: 10 aliments qui rendent heureux! » et « 4 fitness girls inspirantes à suivre sur Instagram »

| | | |
Tags: Régime, Sleeping Beauty Diet.