(Série Culture Rétro) Stranger Things: la série qui vous rajeunit

stranger things marie claire

Stranger things, c’est LA série Netflix du moment, celle qui condense tous les codes des bons films des années 80, sans pour autant sacrifier le scénario. C’est Steven King, Stephen Spielberg et John Carpenter tout-en-un, pour le plus grand plaisir de ceux qui ont grandi durant ces années-là, mais aussi de leurs enfants.

L’histoire, c’est un mélange d’une bande de potes dont un d’entre eux disparait mystérieusement, un monstre venu d’on ne sait où, un flic en quête de rédemption, une mère folle d’inquiétude, une adolescente qui découvre les complexités de l’amour, des expériences scientifiques et une gamine avec de super-pouvoirs… Le tout sur un fond d’angoisse très réussi, avec Winona Ryder et Matthew Modine pour faire encore plus authentique. Bref, ne passez pas à côté, il FAUT absolument voir cette série.

Et vu que c’est l’occasion de faire un bond dans le passé et de se souvenir du bon vieux temps où il fallait rembobiner la VHS avant de la ramener au video-club, juste au moment où cette même VHS est définitivement enterrée, nous avons listé les plus grands moments nostalgiques de la série. 

  • Le téléphone à corde dans le salon de toutes les maisons, si on avait de la chance, de la cuisine, histoire d’avoir quelques conversations privées avec ses amis
  • Le walkie-talkie dont on a tous rêvé pour parler à nos potes tout en pouvant se déplacer
  • Les jeux de société pour s’amuser, voire les longues ballades en vélo, à se la jouer comme dans un film de Spielberg pour passer le temps pendant les vacances
  • Les recherches à faire à la bibliothèque, en silence, pendant des heures, juste pour quelques informations
  • Accepter qu’être passionné de photo à cette époque coûtait cher
  • Les références Star Wars que les adultes ne comprenaient pas
  • Le fait que des gamins en vélo pouvaient encore échapper à des voitures de police
  • Un centre de recherches gouvernementales perdu dans les bois que personne n’a jamais pensé à investiguer
  • Fumer à peu près partout où l’on voulait
  • Des repas à répétition constitués de junk food, sans que la vague healthy ne soit passée par là
  • Des amis qui viennent à la maison pour étudier, parce que les notes étaient prises sur des feuilles et révisées sur des fiches cartonnées, et qu’il ne suffisait pas de les envoyer par email
  • Les photocopies pour lesquelles il fallait se déplacer dans une boutique spécialisée
  • Et cette mentalité que rien de vraiment bien grave ne pouvait arriver à des enfants, que l’on laissait jouer dehors sans surveillance toute la journée 

Et vous, quels ont été vos plus grands moments de nostalgie en regardant Stranger Things? N’hésitez pas à nous en faire part…

| | | |