Ciné: ‘Un beau soleil intérieur’, c’est pour moi?
© O brother

Ciné: ‘Un beau soleil intérieur’, c’est pour moi?

Temps de lecture: 1 min

Dans 'Un beau Soleil intérieur', Juliette Binoche interprète Isabelle, quinqua divorcée avec un enfant, en mal d'amour. Du Je t'aime, moi non plus version long métrage. Avis tranché.

Soyons d’emblée honnêtes: si vous espérez une comédie légère, changez de route. Malgré son titre positif et son happy ending, ‘Un beau Soleil intérieur’ est un film à caser sous l’étiquette ‘désenchanté’. Cela dit, la distribution magnifique vaut à elle seul le déplacement. À l’affiche, une ribambelle de beaux noms du Cinéma Français: Juliette Binoche dans le rôle principal, Nicolas Duvauchelle pour le plaisir des yeux, Gérard Depardieu pour le plaisir du jeu, Philippe Katherine pour la touche lolilol, Josiane Balasko pour l’aspect brut de décoffrage, Xavier Beauvois dans un rôle de composition… La scène finale de seize minutes, un tête à tête entre Depardieu et Binoche, est à elle seule un exploit cinématographique, tourné en une seule journée.

Embrasse-moi idiot

Les aventures d’Isabelle sont assez représentatives et fidèles à notre société actuelle où les amours se dilapident aussi vite qu’un swipe à gauche. Nombreuses sont celles à espérer le Grand Amour sans savoir comment s’y prendre. Nombreuses seront celles à pouvoir s’identifier au personnage décrit sous les propos de Claire Denis, la réalisatrice: “Une femme sans tabou, ni pute ni nympho. Isabelle sait aussi que si elle veut aller vers de vraies amours, elle en pleurera. J’en ai marre que les personnages de cinéma soient si invariablement héroïques, on ne peut l’être toujours, et Isabelle ne cherche plus à l’être.” Notre héroïne enchaîne les amours ratées avec des hommes qui ne s’investissent pas, des hommes mariés à double vie, des hommes lâches, des hommes imbus de leur personne… Avec chaque fois l’espoir… Et une déception plus grande encore.

Mention spéciale pour Juliette Binoche qui y est particulièrement craquante. Même avec du rimmel coulant…

Sans vous spoiler, nous invitons les célibataires à se répéter le conseil de Gérard comme mantra: “Gardez le cœur ouvert. Restez… Open”.

Le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à: « On a vu The Circle, avec Emma Watson, et on va vous faire gagner 1h50 de votre vie »«Gunpowder, la nouvelle série avec Kit Harington» et “« La promesse de l’aube », le teaser du prochain film de Pierre Niney

Valentine Van Gestel Voir ses articles >

Amoureuse de la diversité, éternelle gourmande, tendre passionnée et maman curieuse et imparfaite, je partage avec enthousiasme mes découvertes.

Tags: Amour, Cinéma, Gérard Depardieu, Juliette Binoche, Nicolas Duvauchelle, Quinqua.