Dans les oreilles de AaRON
©

Dans les oreilles de AaRON

Temps de lecture: 2 min

C’est avec un réel plaisir que nous avons pu rencontrer AaRON, le 17 septembre dernier aux Fêtes de Wallonie à Namur. L’occasion était trop belle : nous avons questionné ce duo qu’on aime d’amour depuis bientôt 10 ans sur deux de leurs passions - et deux des nôtres - : la musique et la mode…

Et nous n’avons pas été déçue ! Éclectiques et pointus, les goûts de Simon Buret et Olivier Coursier en révèlent un peu plus sur ce qui les anime : l’envie de découvrir, l’importance d’embellir et la conscience que les rouages sans grain de sable n’existent pas vraiment.

Tout ce qui fait de “We Cut The Night”, leur dernier album, un album à écouter, avant de le danser !

 

  • Cap ou pas cap d’aller chercher votre smartphone et de me donner les dernières chansons que vous avez écoutées ?

    (Ils sortent leurs téléphones et balancent des titres à toute vitesse).

 

La video lifestyle du jour :
Où partir en octobre
  • Quelles sont les chansons dont l’intro vous replonge directement dans votre adolescence ?

    Simon : Je sais ! Mon premier baiser  ! C’était sur « With a Little Help for my Friends » de Joe Cocker !

    Olivier : Et moi c’était Culture Club « Do You Really Want to Hurt Me »,  c’était ma toute première cassette, je l’écoutais en boucle dans mon walkman Sony. J’adorais !

 

  • Toutes considérations temporelles mises à part, qui seraient les musiciens de votre groupe idéal ?

    Simon et Olivier, pratiquement en choeur : Double batterie avec John Bonham,  le batteur de Led Zep et Cindy Blackman, la batteuse de Lenny Kravitz !

    Simon : Ensuite au chant, on alterne entre Nina Simone au piano accompagnée par l’orchestre de Benny Goodman ou Thom Yorke à la guitare. Et Michael Jackson en entertainer.

    Olivier, en riant: Là, je crois qu’on est bons.

 

  • Écoutez-vous de la musique avant de monter sur scène ou êtes-vous plutôt silence radio ?

    Simon : Alors moi j’aimerais bien être silence radio… Mais comme ils écoutent tous des trucs à fond c’est compliqué ! Donc je m’isole, si je peux. Et pour être honnête, souvent, je ne peux pas.

    Olivier : Moi c’est carrément l’inverse.  J’aime bien écouter du bon gros hip hop. Au casque, hein. J’embête personne.

    Simon, les yeux au ciel : ouais, ouais.

  • Est-ce qu’il vous arrive d’écouter vos albums ou ça vous rappelle trop le bureau ?

    Simon : Ah, mais on ne ferait pas de musique si ça nous rappelait le bureau ! Moi,  j’écoute régulièrement ce qu’on fait. Surtout cet album-là en fait (ndlr : « We Cut the Night »). Écouter une chanson, c’est pas du tout la même chose que la chanter. J’adore cet album, on en est vraiment fiers !

 

AaRON sera sur la scène de La Madeleine à Bruxelles le 29 novembre prochain.

Retrouvez la seconde partie de l’interview « Dans le dressing de AaRON » ici !

 

Rachel Moreau

Rachel Moreau Voir ses articles >

Tags: AaRON, Bruxelles, Fêtes de Wallonie, Interview, Musique, Namur.