Verdict: les Tables Perlées de Bru
©

Verdict: les Tables Perlées de Bru

Temps de lecture: 1 min

Le concept des Tables Perlées de Bru

Des repas d’exception dans des endroits insolites, à chaque fois différents… Le programme est alléchant. Mais peut-on encore prétendre surprendre les gens à une époque où l’exceptionnel est revendiqué à tous les coins de rue? Nous nous sommes penchés sur la question, en toute subjectivité.

L’atout

Le cadre était véritablement incroyable. Littéralement. Quand on a annoncé que l’on allait dîner dans les ruines de l’abbaye de Villers-La-Ville, plusieurs personnes nous ont corrigé, pensant que l’on parlait du restaurant situé juste à côté. Sauf que non, on se trouvait en plein milieu des ruines, avec l’apéro dans le choeur de l’église. Question dépaysement, on ne fait pas mieux.

Pour le repas, toutes les allergies et intolérances sont prises en compte, ce qui ne doit pas être évident pour l’organisation. L’entrée restera longtemps dans nos mémoires: un carpaccio de boeuf Holstein, huile d’olive au kumquat et foie gras poêlé. On tentera tant bien que mal de le refaire chez nous. Le reste sera à l’avenant, jusqu’aux vins.

La video lifestyle du jour :
Neuf des plus beaux voyages en train à travers l’Europe

La faille

On est tributaire de la météo et de l’endroit. Risqué quand il fait froid ou qu’il se met à pleuvoir, même si des couvertures et chaufferettes sont prévues pour les frileux. Prévoyez tout de même des chaussures confortables, un parapluie et un bon pull, par sécurité.

Verdict (en toute subjectivité)

On dit oui et on signe pour recommencer! Ca tombe bien, la prochaine séance d’inscriptions s’ouvre demain pour la bibliothèque du cloître Thagaste en plein cœur de Gand. Tout ce qu’on peut vous conseiller, c’est de vite vous inscrire sur la mailing list et de scruter vos mails demain. Les places s’arrachent généralement en 20 minutes, ne traînez pas….

Valerie Sohie Voir ses articles >