Rose Bertram : it girl made in Belgium
©

Rose Bertram : it girl made in Belgium

Temps de lecture: 2 min

Avec son 1 mètre 70, ses boucles sauvages et son allure tomboyish, le modèle belge Stephanie Bertram Rose a tout d’une grande. Célèbre pour les défilés de lingerie, celle qui a fait ses premiers pas sur les catwalks ambitionne désormais de s’attaquer à Hollywood. Mais qui est Rose Bertram?

Made in belgium

Née à Courtrai d’un père Belge et d’une mère Sénégalo-portugaise, la top modèle de 21 ans jongle aussi bien avec les origines qu’avec les langues. Elle maîtrise parfaitement le néerlandais, le français et l’anglais. En couple avec le footballeur Grégory Van der Wiel (PSG), elle est pourtant loin de du stéréotype de la potiche. “Les gens peuvent avoir leur avis au sujet des femmes de footballeurs. Pour ma part, il s’agit d’être avec quelqu’un que j’apprécie beaucoup.”, déclarait Rose Bertram au quotidien “Het laatste Nieuws”.

Carrière

Repérée à l’âge de seize ans par l’agence bruxelloise Dominique Models, la jeune mannequin décide de vite poursuivre sa carrière en Amérique. À l’époque, cette dernière arborait un look de garçon manqué très loin de l’allure sensuelle et glamour qu’on lui connaît aujourd’hui. Ce petit gabarit (1m70 à peine) a réussi à se frayer un chemin parmi les grandes.”Je me souviens quand j’ai commencé, les gens me disaient toujours que ça ne marcherait jamais. Ils me disaient que je n’aurais jamais de gros boulots car je n’étais pas grande assez”, explique-t-elle au Vogue Online.  Elle fût pourtant la première Belge à rentrer dans le cercle des mannequins Sports Illustrated. Aujourd’hui, celle qui a longtemps défilé pour de la lingerie a été repérée lors de la Fashion week de Paris. Elle travaille également avec le géant de la beauté, L’Oréal Paris.

La video mode du jour :
Test de colorimétrie comment trouver les couleurs qui nous vont

Hotstyle

Pour Rose Bertram, son style est sa meilleure pub possible. Il reflète sa personnalité et son originalité. Selon elle, il est très important d’être conscient de son look : quand on se rend à un événement, il faut savoir ce que l’on porte et comment on se présente soi-même. “C’est vraiment important d’avoir un bon style, d’avoir des gens qui disent ‘Wow, elle l’a encore fait’, chaque fois qu’ils vous voient” explique la top au Vogue. Son style est assez Tomboyish, loin des modèles girly, Rose affiche une nonchalance déconcertante. Depuis ces derniers mois, le modèle belge travaille son style et affirme son caractère: “j’aime les t-shirts et les jeans troués, les cuissardes et les blouses loose”. Et, même si elle n’est pas toujours facile à accorder, sa crinière volumineuse et bouclée est une partie de son identité.

Une top connectée

À la manière des top modèles comme Gigi Hadid et Cara Delevingne, la belge est une jeune connectée. Elle rassemble pas moins de 585 000 followers sur son compte et partage quotidiennement des moments de sa vie privée. Depuis Sports Illustrated, les gens ont commencé à la suivre. “J’ai vu mon réseau social croître et je commence à plus travailler sur mon image de marque”.

Fitness girl

À la limite des standards obligatoires dans la mode, la top sait qu’elle doit faire attention. Avec son 1m70 et son allure plus sportive que frêle, elle doit garder une certaine ligne de conduite au quotidien. “J’adore la cuisine et j’adore manger.. Ce qui n’est vraiment pas compatible avec mon métier.”, Rose Bertram s’entraîne donc quotidiennement. Elle fait beaucoup de sport afin de garder un corps fin et musclé. Elle essaie également de contrôler ses petits creux en créant des smoothies.

Cap sur Hollywood

Il y a quelques mois, la it girl belge est allée à Los Angeles pour passer quelques auditions devant des directeurs de casting. Maintenant, à chaque fois qu’il y a un grand rôle, ils envoient le script et elle réalise elle-même sa propre vidéo, qu’elle leur envoie ensuite. “J’aimerais tellement être dans un film!”.

Eloïse P. (stagiaire)