Festival International du Film d’Amour de Mons: les films à voir

par Malvine Sevrin
festivalmonsmrmmeadelman
©Getty Images/Les Films Du Kiosque/Christophe Brachet - Monsieur & Madame Adelman

Du 10 au 17 février se tiendra à Mons la 33e édition du Festival International du Film d’Amour ou, plus simplement le FIFA Mons. L’occasion de découvrir à travers cet évènement culturel un cinéma tourné vers des films diversifiés et engagés en provenance de tous les continents. Découvrez notre sélection de films qui valent le détour.

Noces de Stephan Streker

Nominé dans la catégorie du cinéma belge, ce long-métrage est réalisé par le bruxellois Stephan Streker.

Zahira est une jeune Belgo-pakistanaise qui souhaite garder l’enfant qu’elle porte. Cela ne plait pas à ses parents qui ont d’autres projets pour elle: comme sa sœur ainée, elle devra épouser un Pakistanais de leur choix.

Zahira est alors partagée entre son désir d’indépendance et les traditions culturelles de sa famille. Face à ce dilemme, elle devrai décider quels sont les sacrifices qu’elle est prête à faire.

11 février à 18h au Plaza Art (en présence de l’équipe) et 13 février à 14h30 à Imagix

1/

Fleur d’Alep de Ridha Behi

Réalisé par le tunisien Ridha Behi, ce long-métrage bouleversant retrace le combat d’une mère prête à tout pour arracher son fils de l’enfer syrien.

Mourad, 17 ans, bouleversé par le divorce de ses parents et son retour en Tunisie, trouve auprès d’un groupe islamiste une nouvelle famille. Peu à peu, il se détourne de sa mère avec laquelle il vit et finit par disparaitre du jour au lendemain.

Quelques jours après son départ, Salma, sa mère, reçoit un appel l’informant que son fils est parti en Syrie combattre aux côtés des djihadistes. Salma décide de partir en Syrie à la recherche de son fils et se fait passer pour une militante de la cause islamiste. Sans conteste l’un des films les plus attendus du FIFA Mons.

15 février à 17h30 au Plaza Art (en présence de l’équipe) et 16 février à 15h au Plaza Art (en présence de l’équipe)

2/

Monsieur et Madame Adelman de Nicolas Bedos

Réalisé par l’acteur et écrivain français Nicolas Bedos, ce film retrace les 45 années de vie d’un couple hors du commun.

L’histoire commence lorsqu’un jeune biographe demande à la veuve d’un célèbre écrivain de raconter leur vie commune. Se déroule alors sous nos yeux le récit d’une histoire d’amour faite de jalousie, de tromperies et de passion. Doria Tillier et Nicolas Bedos incarnent ce couple qui s’aime et se déchire en traversant les âges. Un scénario prometteur pour cette édition du FIFA Mons.

10 février à 20h au Théâtre Royal (en présence de l’équipe) et à 20h45 au Plaza Art (en présence de l’équipe)

3/

La prunelle de mes yeux de Axelle Ropert

Cinquième long-métrage de la réalisatrice Axelle Ropert, cette comédie romantique nous prouve joliment que « l’amour est aveugle« .

« La prunelle de mes yeux » raconte l’histoire d’une fille et d’un garçon qui se détestent et malheureusement se croisent sans cesse. Elle est aveugle, lui voit parfaitement. Un jour, par provocation, il se fait passer pour aveugle auprès d’elle.
Ce qui n’était au début qu’une blague de mauvais goût va durer et, lorsque l’amour s’en mêle, la situation se révélera être de plus en plus compliquée…
11 février à 14h30 à Imagix, 13 février à 18h45 à Imagix (en présence de l’équipe) et 15 février à 15h au Plaza Art

Retrouvez toute la programmation du festival sur le site officiel

Suivez Marie Claire sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances, astuces beauté, infos culture, lifestyle, food et bien plus encore.

| | | |
Tags: Cinéma, Culture, Films, Mons, Saint-valentin.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures