Chat noir, verre brisé & vendredi 13: d’où viennent les superstitions?

Lucie Delplanque
vendredi 13
©Getty images

La paraskevidékatriaphobie, c’est la phobie du vendredi 13. Une journée qui ne laisse pas les superstitieux indifférents. En moyenne, il y en a entre un et trois par an. Pour certains, ce jour particulier est symbole de bonheur alors que pour d’autres, il annonce de la malchance.

Vendredi 13, chats noirs ou encore miroirs brisés: beaucoup d’entre nous croient à certaines de ces légendes. Mais au final, d’où viennent toutes ces superstitions?

Pourquoi le vendredi 13?

Le vendredi 13 trouve son origine dans des légendes et dans la Bible. Dans cette dernière, Jésus a partagé son dernier repas (la Cène) avec ses 12 apôtres juste avant d’être trahi par Judas. Il sera crucifié un vendredi. Du côté des pays scandinaves, l’histoire raconte qu’Odin (le dieu des guerriers) avait invité 11 autres dieux. Loki, le dieu de la guerre, vexé de ne pas avoir été convié, se serait invité provoquant ainsi une vive dispute. Balder, le dieu « bien aimé » en aurait fait les frais en recevant une fléchette empoisonnée. Finalement, chez les Grecs et les Romains, le nombre 12 serait le nombre parfait: 12 dieux, 12 constellations, 12 signes du zodiaque. 13 serait donc le nombre du désordre. Et pour la symbolique de vendredi, elle serait liée au jour d’exécution dans la Rome antique.

D’où viennent toutes nos superstitions?

1. Passer sous une échelle. Lorsqu’une échelle est posée contre un mur, elle forme un triangle qui représente la Sainte Trinité. En passant sous une échelle, on brise la trinité et c’est un sacrilège.

2. Les chats noirs.  Cela date du Moyen-Age, les chats étaient considérés comme les compagnons des sorcières. Le noir était aussi considéré comme la couleur du diable. La légende raconte que Napoléon aurait croisé un chat noir juste avant la bataille de Waterloo.

 

Lire aussi: « Le Merlix Cats Café, premier bar à chats de Liège »

 

3. Briser un miroir apporte 7 ans de malheur. Durant l’Antiquité, certains peuples voyaient le reflet de l’âme dans les miroirs. Lorsque quelqu’un brisait un miroir, cela était vu comme une destruction de son âme. Une autre légende raconte que les démons se cachaient dans les miroirs. En les brisant, les démons étaient libérés.

4. Toucher du bois. Le bois symboliserait la croix du Christ. En touchant du bois, on conjurerait le mauvais sort. Cela sera vu comme une prière et comme un moyen d’éloigner le malheur.

5. Offrir ou recevoir un couteau. La légende raconte qu’offrir un couteau ou tout objet coupant ou pointu briserait les amitiés. La seule manière de conjurer le sort serait d’offrir une pièce de monnaie en échange.

6. Ouvrir un parapluie dans une maison. Cette superstition date du 18ème siècle. Le mécanisme d’ouverture des parapluies était dangereux et on se blessait facilement (soi ou quelqu’un d’autre).

7. Être 13 à table. Lors de son dernier repas, Jésus était accompagné de ses 12 apôtres. Ils étaient donc 13 à table. Juste après Jésus était trahi et arrêté.

8. Renverser du sel.  Après avoir conquis un territoire, les Romains y déversaient du sel dans le but que rien ne puisse y pousser à nouveau. Lorsque du sel se retrouve renversé à table, c’est un mauvais signe annonçant qu’un malheur va se produire.

 

Lire aussi: « Verdict: les Coktail Master Class du Châtelain Brussels Hotel »

 

9. Poser le pain à l’envers. Au Moyen-Âge, le boulanger avait pour habitude de garder une miche de pain pour le bourreau. Pour que personne ne prenne le morceau de pain réservé, il était retourné. Ainsi, aucun risque d’énerver le bourreau. Le pain renversé symbolise donc le malheur et la mort.

10. Porter du vert au théâtre. La teinture verte qui était utilisée au 18ème siècle contenait généralement de l’arsenic. Le poison s’imprégnait dans les pores des comédiens. La légende raconte que Molière est mort après la représentation du Maladie imaginaire. Une pièce pour laquelle il portait du vert.

Si le sujet vous intéresse, lisez aussi « OrelSan et Stromae réunis dans le clip de « La pluie » » , « Mode: les tendances loufoques des années 80 qui font leur come-back » et aussi « ARTEESHOW, les t-shirts qui célèbrent les artistes contemporains belges »  

Tags: Chance, Malheur, Superstitions, Vendredi 13.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures