Tenir ses bonnes résolutions, mission impossible?

© © 4 Girls 1 Boy/Shutterstock

Classique. Minuit trois, après avoir échangé bises et bons vœux, on se jure à soi-même de courir deux fois par semaine, d’arrêter la nicotine, de manger plus équilibré, de freiner le shopping compulsif, d’appeler maman plus souvent (biffez la mention inutile)… Comment s’assurer de tenir ses belles promesses plus de dix jours et éviter la culpabilité qui découle de notre ‘manque de volonté’? En échappant au syndrome de la Saint Sylvestre. Mode d’emploi tiré du livre « Les 4 saisons de la bonne humeur » du professeur Michel Lejoyeux (éd. JC Lattès, 2016).

  1. Vous n’êtes pas obligés de prendre de (bonnes) résolutions le 1er janvier

Vous pouvez laisser votre calendrier personnel choisir une autre date-clé comme période de changement.

  1. Si vous prenez une résolution, soyez modeste dans vos objectifs

La résolution doit être le plus simple et le plus accessible possible. Des exemples ? Quelques minutes d’exercices par jour en plus, un petit changement dans la relation à l’alcool, au tabac ou à la nourriture, une petite expérience de méditation. Des projets à votre portée… Ne vous en moquez pas : il n’y a que les petites évolutions qui produisent de vrais progrès. « C’est marche par marche que l’on arrive en haut d’une montagne ».

  1. Avant de prendre une résolution pour la nouvelle année, souvenez-vous de celles que vous avez réussi à tenir et de celles qui étaient impossibles

Un petit exercice qui permet de repérer son style de changement. Plutôt femme de révolutions, de grandes crises ou de petites évolutions ? Ce qui permet de mieux calibrer la résolution adaptée à votre style de vie.

  1. Passez en revue vos succès, vos résolutions tenues

Souvenez-vous de ces moments où vous pensiez que la réussite était impossible… mais que vous y êtes arrivée. Le souvenir des succès passés augmente la confiance en soi… et vous prépare aux nouveaux défis. Votre passé peut devenir un allié.

  1. Identifiez la procrastination comme le pire ennemi de vos résolutions

Ne remettez pas au lendemain ce que vous pouvez faire dès maintenant. Si vous vous engagez dans un changement, faites le dès le 1er janvier. Dès le 2 janvier, vos chances de succès diminuent! Car vous trouverez de bonnes raisons pour attendre le 3, puis le 4… voire l’année suivante.

  1. Faites confiance au temps qui va devenir votre allié dès le premier pas

Une association de psychologie américaine affirme qu’une habitude répétée pendant 66 jours a toutes les chances de durer toute la vie. Engagez-vous pour deux mois.

  1. Associez contrainte et plaisir

Pas évident de renoncer à un comportement ou une substance qui fait plaisir… Sauf si vous y ajoutez une petite récompense personnelle. À vous d’imaginer votre gratification.

  1. Faites de Darwin votre allié

Charles Darwin a expliqué que le changement fait du bien, qu’il est même vital car seules les espèces animales qui ont été capables de changer et de s’adapter ont survécu. Pareil pour nous : en développant notre capacité de changement, on se renforce. Car chaque réussite va accroître l’estime de soi, la confiance en soi et la résistance au stress. Tout bénéf’.

  1. Trouvez-vous un allié, un complice ou un confident témoin de la tenue ou non de vos résolutions

Partager sa fierté et ses doutes permet de tenir plus facile son engagement personnel. Et celui-ci sera d’autant plus fort qu’il est collectif. Choisissez avec soin ce partenaire : vous devez être certaine qu’il ne se moquera pas de vous en cas d’échec et n’augmentera pas la pression si vous êtes sur le point de céder.

  1. Ne prenez de résolution que sur ce que désirez vraiment changer

Vraiment motivée, on hésite parfois à s’engager. Dans ce cas, l’effet 1er janvier petit être utile. Mais si votre vœu est pieu, cela ne servira à rien. La résolution ne crée pas de motivation à elle seule, mais elle peut pousser à mettre en action ce pour quoi on est déjà motivée. Mesurez vos désirs de changement, pesez le pour et le contre et fixez-vous une date à partir de laquelle vous pourrez enfin changer.

 

Ne nous reste plus qu’à vous souhaiter… Une bonne année 2017 !

 

 

31.12.16
Articles similaires

Nos bonnes adresses shopping et food dans le Brabant Wallon

Le Brabant Wallon, ou BW pour les intimes, regorge de petites adresses qui ne demandent qu’à être…

Gamma x Les Débrouillardes pour (ré)apprendre à bricoler

Vous avez deux mains gauches? Impossible de recoudre un bouton sans vous arracher les cheveux (et les…

Les nouvelles séries à ne pas manquer: partie 2/2

Récemment, le nombre de nouvelles séries explose; pas toujours simple de savoir où donner des yeux! Nous…