Qui sont les 4 femmes que Simone Veil a rejoint au Panthéon?

Camille Vernin
simone veil
©Getty Images

L’inscription « Aux grands hommes, la patrie reconnaissante », inscrite sur le fronton du Panthéon, ne peut être plus juste puisqu’on y comptait 71 hommes pour 4 femmes. Jusqu’à hier. Simone Veil vient de rejoindre la liste des Grands hommes avec son époux, Antoine Veil. L’occasion de faire un retour sur ces femmes qui ont marqué l’Histoire

Sophie Berthelot

Elle est la première femme à être inhumée au Panthéon en 1907. Ce n’est cependant pas pour son parcours personnel mais en tant qu’épouse (« en hommage à sa vertu conjugale », plus précisément) qu’elle fut inhumée en haut de la montagne Sainte-Geneviève. Elle et son mari, le chimiste et homme politique Marcellin Berthelot, avaient fait le voeu de ne pas être séparés dans la mort.

Marie Curie

Il faudra attendre 1995 pour qu’une femme soit inhumée au Panthéon en reconnaissance de son travail. Il s’agit de la scientifique double prix Nobel, Marie Curie, en raison de ses travaux sur les éléments radioactifs (qui lui coutèrent la vie). Sur décision du président François Mitterrand, ses restes furent transférés avec ceux de son mari Pierre Curie.

Geneviève de Gaulle-Anthonioz

Décédée en 1992, à l’âge de 81 ans, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, nièce du général de Gaulle, rejoignit le Panthéon en tant que figure de la Résistance. Elle fut toute sa vie une femme engagée. Résistante dès 1941, déportée en 1944, elle mena après la guerre un combat entre la misère et la pauvreté. Sa famille refusera qu’elle soit séparée de son mari et son cercueil ne comprendra donc que la terre provenant de son cimetière.

Germaine Tillion

Résistante, ethnologue et femme de lettre, elle a combattu toute sa vie pour les droits de l’Homme. Née en 1907 et morte en 2008, elle a été une membre active de la Résistance durant la Seconde guerre mondiale avant d’être capturée au camp de Ravensbrück en octobre 1943. Elle est entrée au Panthéon le 27 mai 2015 en même temps que Genevière de Gaulle-Anthonioz.

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à « Good news: Asos ne retouche plus le corps de ses mannequins » , « En Afghanistan, les petites reines de Kaboul luttent pour la liberté des femmes grâce au vélo » et « Le compte Instagram qui lutte contre le body shaming »

Tags: Combat de femmes, Panthéon, Simone Veil.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures