Piquante, comique et libératoire : pourquoi il faut regarder la série « The Marvelous Mrs. Maisel »

par Alexandra Goffart
marieclaire_mrs_maisel
©Amazon Prime

Récompensée de plusieurs prix aux Emmy Awards, la nouvelle série produite par le géant du commerce en ligne Amazon en a séduit plus d’un. La créatrice de Gilmore Girl ont gagné son nouveau pari ! Une ambiance comique et délicieusement rétro, des costumes splendides, et surtout, une histoire qui a un sens et qui résonne actuellement. On vous présente The Marvelous Mrs. Maisel.

1/

Le pitch

New York, 1958. Miriam “Midge” Maisel est une jeune mère au foyer juive. Elle a deux enfants, un mari, une maison merveilleuse, s’habille avec style et est une cuisinière hors-pair. Midge a pour ainsi dire, tout ce dont elle a toujours rêvé. Elle est une épouse attentionnée et a pour habitude d’aller supporter son mari, qui se produit sur une petite scène de bar en jouant les comiques (bien que ça ne lui réussisse pas trop). Tout va bien dans le meilleur des mondes donc, jusqu’au jour où son bien-aimé lui annonce qu’il la quitte pour sa secrétaire. Son monde jusqu’alors parfait en apparence s’écroule.

 

Lire aussi: « Les 8 films les plus attendus de la rentrée »

 

Effondrée, Mrs. Maisel s’enivre dans un bar et finit par évacuer sa frustration et sa tristesse aux yeux de tous, puisque sa soirée se termine en spectacle stand-up. Ivre elle monte sur scène, improvise et raconte ses mésaventures. Elle a un humour piquant, ses blagues sont drôles… Le contraste entre son look parfait et ses paroles crues la rend éminemment moderne et comique. Elle a un don naturel pour faire rire les gens et est vite repérée, elle tente alors sa chance pour devenir humoriste. Dans les années 50, le changement de vie de cette mère au foyer fait scandale.

Son brushing impeccable vs. ses blagues salaces et ses répliques débitées à un rythme plus que rapide nous font adorer ce personnage décoiffant.

2/

Une héroïne dont on avait besoin

Bon, parfois l’histoire semble un peu facile, avec des problèmes qui se résolvent par eux-mêmes : Midge ne semble pas être trop triste de sa séparation, elle a une confiance en elle incroyable, est toujours sur son 31, et même quand elle jure elle reste parfaite. A croire que le show a été saupoudré de paillettes et de perfection tout au long du tournage.

Pourtant, la série n’est pas un show gentil-cucul la praline où tout se termine bien. Non content de passer haut la main le fameux test Bechdel (dont on vous parlait ici), le show met en scène un personnage réel et plein de vie. Sa confiance en elle et sa naïveté lui permettent de briser les barrières de la société des années 1950 avec un naturel déconcertant.

 

Lire aussi: « Netflix: 4 documentaires pour cultiver votre éducation féministe »

 

Et si Mrs. Maisel semble traverser les adversités qui se mettent en travers de son chemin avec plus de facilité qu’il ne faut pour le dire, c’est que la « morale » de la série ne se penchent pas sur les épreuves traversées. L’argument principal est plutôt la prise de conscience des opportunités. Cela parle des femmes qui réalisent leur propre potentiel, une fois qu’elles sont livrées à elles-mêmes. Et cela fait du bien.

3/

Rire pour se libérer

Transformer ses tragédies personnelles en spectacle hilarant, convertir le triste en comique, c’est le don de Midge. Une autodérision que nous les belges, semblons bien connaître. Pourtant, au-delà de l’humour c’est un message de liberté qui nous parvient. « The Marvelous Mrs Maisel » est comique, c’est un fait. Mais la série met surtout en scène l’émancipation d’une femme vis-à-vis de son mari et de la société, un combat pour être reconnue et s’affirmer en tant qu’individu et artiste. La modernité qu’incarne ce personnage est déroutante dans la société des années 1950, et pourtant elle fait encore écho actuellement. Car la voix des femmes est un combat de tous les jours, même en 2018.

 

Lire aussi: Déco d’intérieur: 5 émissions à ne pas rater sur Netflix

 

« Ca parle d’une femme qui trouve une nouvelle voix. C’est quelque chose qui se produit partout dans le pays en ce moment. Et ce qu’on peut faire de mieux avec nos voix, c’est de voter« , a déclaré Rachel Brosnahan, après avoir reçu la statuette de la meilleure actrice aux Emmy pour son rôle de Mrs. Maisel. L’actrice qu’on connait pour son rôle dans la série « House of Cards » a lancé un appel au vote car les élections américaines de mi-mandat doivent se tenir début novembre : une décision essentielle pour le mandat de Trump qui ne cesse de faire polémique.

The Marvelous Mrs. Maisel, disponible sur Amazon Prime.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à en découvrir d’autres sur les actualités séries et films : « Netflix : 6 séries à binge-watcher d’urgence en octobre », « A Star Is Born : une grande romance toxique pour Lady Gaga et Bradley Cooper », « Netflix : 5 documentaires à découvrir illico en octobre »

| | | |
Tags: Amazon, Féminisme, Série.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures