MÊME cosmetics: des produits de beauté pour les femmes atteintes d’un cancer

par Camille Vernin
marieclaire_MEME_cosmetics
©MEME cosmetics

MÊME cosmetics, c’est l’idée de Judith et Juliette. Les deux co-fondatrices ont vécu de près la maladie puisque plusieurs femmes de leurs familles ont été touchées par le cancer. Leur gamme de produits de beauté est née du désir d’offrir aux femmes concernées des produits enfin adaptés aux traitements qu’elles suivent pour rester désirables et féminines.

17 millions de femmes ont été touchées par le cancer dans le monde ces 5 dernières années. Pour elles, difficile de trouver des produits adaptés à leurs traitements. Judith raconte: « J’ai perdu ma maman d’un cancer quand j’avais 19 ans. Je me suis rendue compte de l’impact énorme de son traitement sur sa peau. Elle avait les mains et les pieds très secs si bien qu’elle ne pouvait même plus marcher.

 

Lire aussi: « L’huile de carotte, une alliée bonne mine 100% naturelle »

Pendant 3 ans, on a essayé de trouver des solutions partout mais aucun produit n’était adapté à ses besoins. Je trouvais ça fou! »  Judith suit à l’époque des études de design industriel. Pour son travail de fin d’étude, elle imagine toute une gamme de produits de beauté ultra féminins. C’est de ce travail, salué par le jury, que naîtra l’idée de MÊME.

Une rencontre déterminante

Après ses études, Judith commence un stage chez l’Oréal. Elle y rencontre Juliette qui a suivi une formation à Sciences Po et à l’HEC. Lors d’un déjeuner, Juliette lui confie qu’elle aussi a connu la maladie de près puisque plusieurs  femmes de sa famille ont aussi été touchées par la maladie. C’est ainsi qu’en 2015, âgées toutes deux de 23 ans, elles décident de lancer leur marque entièrement consacrée aux femmes concernées par le cancer.

Une manière de se réapproprier son corps

Au delà de l’efficacité, l’objectif de MÊME est de proposer à ces femmes des solutions pour reconquérir leur corps et de ne pas le laisser uniquement dans les mains du personnel soignant. Pour Judith, inviter les femmes à toucher et prendre soin de leur corps est aussi une façon d’apprendre à l’accepter. « On sait aujourd’hui que la qualité de vie et le moral sont des éléments déterminants dans la réussite du traitement. Mais difficile de garder le moral quand on perd ses cils, ses sourcils et ses cheveux. Avec MÊME, nous essayons de redonner à ces femmes toute leur confiance en elles. »

 

Lire aussi: Verdict: la kinésiologie, pour dialoguer avec son corps

 

Des produits dignes de confiance

« Quand on est malade, on a souvent plus confiance en rien. La priorité était donc une charte de formulation irréprochable. On a tous entendu parler des scandales sortis ces derniers mois sur les perturbateurs endocriniens. L’important pour nous était de rassurer nos clientes vis à vis de nos produits. » L’autre exigence de MÊME consistait à faire preuve de rigueur dans le choix des ingrédients mais aussi de réaliser une étude clinique rigoureuse avec l’aide d’oncologues et de dermatologues. Dix femmes sous traitement testent aussi continuellement les produits pour sans cesse améliorer leurs formules. L’autre aspect important se base sur la sensorialité et le design des produits. « On voulait qu’une femme qui n’est pas malade soit jalouse des produits de sa copine! ». Chez MÊME, plus question de produits blancs et neutres qui rappellent l’hôpital mais plutôt des tons pastel avec des petits messages sympas. Sur l’huile lavante pour le corps, un encouragement « Je donne corps à mes rêves », sur l’huile dissolvante « J’efface tout et je recommence » et ainsi de suite pour les 18 produits de la marque.

 

Lire aussi: Clean Beauty, l’app qui décrypte les ingrédients de nos produits de beauté

 

Un rôle de soutien et de conseils

Avant même que les produits ne soient commercialisés, une chaîne Youtube avait déjà vu le jour. C’est au moment de développer leur marque que Judith et Juliette se sont rendues compte des informations et astuces qu’elles récupéraient au gré de leurs rencontres avec les différents spécialistes. Elles décident alors d’ouvrir une chaîne en ligne pour en faire profiter leur communauté. Plusieurs articles disponibles sur leur site permettent également de briser les tabous liés aux effets secondaires du traitement.

 

Lire aussi: « Cher Corps » de Léa Bordier, la chaîne Youtube qui rend hommage au corps féminin

 

Parmi leurs produits…

Masque pour les mains et les pieds desséchés

MEME cosmetics

Les gants et chaussons de soin limitent le syndrome mains-pieds (la peau des mains et des pieds est extrêmement desséchée lors du traitement). La marque propose aussi un dissolvant spécial pour ongles fragilisés.

Huile dissolvante pour ongles fragilisés

MEME cosmetics

Le produit phare de la marque demeure la brume pour cuir chevelu. Il soulage le crâne malmené par le port de la perruque et par la perte et repousse des cheveux provoquées par la chimiothérapie.

« On développe continuellement de nouveaux produits, même si le processus de développement est assez long puisqu’ils requièrent une exigence particulière. Nous nous inspirons beaucoup des bonnes idées de notre communauté, particulièrement sur Facebook. » Pour Judith, l’objectif a long terme est de continuer à se développer sur le marché français mais aussi dans tout le monde francophone. Pour retrouver tous leurs produits chez nous, il suffit de se rendre sur le site Internet de MÊME pour découvrir les points de vente belges de la marque!

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à « Le soleil, ce meilleur ennemi : 4 idées reçues sur le bronzage » , « Notre sélection de highlighters pour un teint lumineux cet été » et « 5 étapes pour obtenir un bronzage parfait« 

| | | |
Tags: Beauté, Cancer, Corps, Peau, Visage.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures