La loi de Murphy selon Angèle

Angèle
©Nanna Dis

La loi de Murphy, ou LEM (loi de l’emmerdement maximum) c’est celle qui fait s’écraser le toast du côté confiture sur le sol, c’est quand les TEC font grève le jour d’un examen important, quand vous sortez de chez le coiffeur sous une pluie battante sans parapluie… La loi de Murphy est aussi le tout nouveau single d’Angèle qui tourne en boucle dans nos écouteurs.

De la bombe! Qui est Angèle? Une fille de, mais c’est loin d’être le plus important. La sœur de, et on sent une certaine influence du grand frère Roméo Elvis. Dans la famille Marka, on a le gène artistique. Angèle, 20 ans et des poussières, on l’avait repérée il y a quelques mois. Elle nous avait accordé une petite interview, tout en délicatesse, dont voici un petit extrait:

Comment te présenterais-tu à une personne étrangère ?

Je suis une Bruxelloise de 21 ans qui travaille sur un projet solo et je vais sortir un E.P. à la rentrée de septembre. Je chante surtout en français et un peu en anglais. Et je fais de l’électro-pop.

Que dirais-tu de la scène belge actuelle ?

Je suis impressionnée par le succès du hip-hop. Et ce que j’aime en Belgique, c’est l’entraide qu’il y a entre les artistes. Et le mélange des styles.

Quel autre artiste belge aimerais-tu rencontrer ?

J’aimerais mieux connaître les artistes flamands.

Les paroles (pour chanter en choeur):

Everything was going well, no obligation
Thought I’d make a getaway on a chill out day
A coffee to take away, I got my hair done
Should have been a lovely day, didn’t end that way
Puis, là, c’est trop parti en couille, y’a d’abord eu la pluie

La Loi de Murphy a décidé d’enterrer mon brushing
Un mec me demande son chemin, gentiment je le dépanne
En fait, c’était qu’un plan drague, ce con m’a fait rater mon tram
J’en profite, je passe à la banque, je laisse passer mémé
Si seulement j’avais su qu’elle relèverait tous ses extraits de l’année
Je l’aurais poussée et coincée dans la porte automatique

One time, never give it up
Two times, for all the love I got
Three for you, where are you?
One time, for the hips I got
Two times, shaken to the top
Three for you, I miss you too

Thinking it would be okay, with these directions
What the fuck, I should have stayed in bed
Netflix & honey tea, growed up in my bed
Would be better in my sweater
Than be outside in this weather

One time, never give it up
Two times, for all the love I got
Three for you, where are you?

Ecoutez-la ici, regardez et … souriez !

Si cet article vous a plu, allez faire un tour sur « Roméo Elvis: un homme à ma table« , « Notre rencontre au Mad avec Broken Back » et « Henri PFR à ma table« 

Tags: Angèle, Bruxelles, Culture, Musique, Roméo Elvis.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures