Le verdict beauté : Le lifting non chirurgical

par Marie Claire
marieclaire_celestetic

Trop beau pour être vrai? Curieuse du résultat, nous avons testé le lifting non chirurgical hifu au tout nouveau Centre Celestetic. La suite ci-dessous.

La promesse

Grâce au lifting non chirurgical hifu, on peut redessiner l’ovale du visage et atténuer de 50 % le volume du double menton mais aussi raffermir la peau d’un décolleté ou d’un bras en perte de fermeté. Et le tout, sans traitement invasif ni cicatrices inesthétiques puisque qu’il se pratique sans bistouri.

Le concept

Le lifting non chirurgical hifu est un traitement aux ultrasons focalisés mis au point par la marque belge Celestetic.

Celui-ci consiste à faire monter la température sous-cutanée à 60° pendant une fraction de secondes de manière focalisée. En réponse à cette ‘agression’, la fibre de collagène se contracte. C’est l’effet lifting immédiat.

Sur le long terme, le lifting non chirurgical hifu stimule le renouvellement cellulaire et  la production de collagène. La peau est  moins fine, plus robuste, plus tendue.

Inspirée de la médecine esthétique, Celestetic a développé des soins pour le visage et pour le corps performants adaptés pour les instituts de beauté.

L’intérêt? Les soins sont complémentaires et moins onéreux que ceux proposés dans les cabinets des médecins esthétiques.

Lire aussi: « Le verdict beauté: le protocole anti-âge de Celestetic »

Celestetic-Soin visage


1/

En pratique

J’ai rendez-vous dans le tout nouveau Centre Celestetic. En plus des soins esthétiques classiques, ce coquet institut de beauté propose tous les traitements high tech, visage et corps, inspirés de la médecine esthétique comme la cryolipolyse, l’épilation définitive au diode laser et soin multitechniques pour le visage combinant les techniques telles que la microdermabrasion, la mésothérapie sans aiguilles et la photobiomodulation.

Effectué avec la machine Up Lift développée par Celestetic, le traitement aux ultrasons focalisés s’effectue en trois étapes avec trois têtes différentes. L’idée est d’atteindre trois couches de la peau: à 4,5 mm, 3 mm et 1,5 mm de profondeur.

A l’intérieur de la sonde, c’est comme s’il y avait des petits marteaux piqueurs qui secouaient les molécules d’oxygène, produisant ainsi des ultrasons. Ceux-ci sont focalisés dans des points de 1 mm, décuplant ainsi leur impact et entraînant ainsi un changement de température de la peau.

Après avoir enduit la première tête d’un gel conducteur, l’esthéticienne commence par la zone sous le menton, L’idée est de dissoudre les graisses. Elle poursuit avec une autre tête pour traiter l’ovale du visage. Elle termine ensuite par le visage (le triangle entre les maxillaires et l’ossature des pommettes) et le cou.

Autant le dire tout de suite, la sensation n’est particulièrement agréable. C’est comme si des dizaines d’aiguilles pénétraient à l’intérieur de ma peau. En prévision, on peut appliquer une crème anesthésiante.

2/

Le résultat

Il n’y a pas photo. En une seule séance, la peau de mon cou est moins fripée et l’ovale de mon visage plus ferme. Pour un résultat durable (un an et demi), on conseille trois séances espacées chacune de 6 à 8 semaines. Sans contrindication ni éviction sociale, on a juste la peau un peu rosée en fin de séance.

Le lifting non chirurgical hifu de Celestetic, 300 € la séance d’1 heure dans les Centres Celestetic de Lasne, Stockel et d’Embourg

Envie d’essayer à votre tour un traitement inspiré de la médecine esthétique ? Tentez de remporter une réduction de 300 € sur le forfait épilation définitive avec l’Epilpro Diode Laser de Celestetic. Pour participer au concours, rendez-vous ici !

Cet article a été réalisé en étroite collaboration avec Celestetic. https://celestetic.be

| | | |

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures