Le Festival des libertés abordera le thème du pouvoir du 18 au 27 octobre à Bruxelles

par Alexandra Goffart
marieclaire-festival-des-libertes-liberte-pouvoir-cover-5
©Festival des Libertés - Facebook - Photo par Jérôme Baudet

Organisé par l’association « Bruxelles Laïque », le festival se tiendra du 18 au 27 octobre au Théâtre national de Bruxelles. Et c’est avec un programme hyper éclectique et fourni que revient l’édition 2018. Présentation.

Le prisme du pouvoir

Le pouvoir, ce fameux objectif que tant de personnes aimeraient atteindre, que d’autres aimeraient posséder. Qu’on parle de pouvoir de séduction, de pouvoir faire, d’accéder au pouvoir, du pouvoir patriarcal, … On parle aussi du power chez nos voisins anglophones ou fana de vocabulaire qui sonne entrepreneurial : du resolving power, ou encore du girl power, du community power, … Le fameux nom commun avec un grand P est partout. Et il importe de savoir reconnaître le concept qui se cache derrière sans le diaboliser et sans l’idéaliser. Il est également impossible de s’en passer.

La question que pose le festival ?  Comment « savoir le répartir et le cadrer afin qu’il œuvre à l’intérêt général et à l’épanouissement des libertés » indiquent les organisateurs dans le communiqué.

Qualifié de festival défenseur des Droits humains et de la diversité, l’évènement 2018 analysera le pouvoir sous toutes ses formes, avec documentaires, débats, conférences, théâtre, musique et expositions au programme.


Lire aussi : « A Star Is Born : une grande romance toxique pour Lady Gaga et Bradley Cooper »

 

Une programmation folle

Cette année, comme d’accoutumée, le Festival des libertés se lâche sur sa programmation et nous propose des intervenants de folie. Au niveau des concerts, on retrouve des personnalités comme Grand Corps Malade, Girls in Hawaii ou encore le groupe féminin Brigitte. Les représentations théâtrales sont également alléchantes avec notamment la pièce adaptée du roman de Yasmina Khadra « L’Attentat » et « Le monde renversé » du Collectif Marthe qui dénonce la domination patriarcale.

Les débats promettent aussi de grands échanges d’idées avec des thèmes comme « Djihadisme : déni des motivations ? », « Le pouvoir des mots et les mots du pouvoir », « Pouvoir d’agir et community organizing » ou encore « Deliveroo-nous du mal » qui abordera l’individualisation et la transformation du mode de travail contemporain.

De quoi passer de bons moments tout en discutant et en continuant à s’informer.

En bref

Du 18 au 27 octobre 2018
Au Théâtre National, Boulevard Émile Jacqmain 111-115, Bruxelles
Retrouvez la programmation en détails sur le site du Festival des Libertés.

Retrouvez plus d’articles culturels sur Marie Claire web : « 5 nouvelles expos canon à découvrir au Kanal-Centre Pompidou », « Piquante, comique et libératoire : pourquoi il faut regarder la série « The Marvelous Mrs. Maisel » », « Netflix: 4 documentaires pour cultiver votre éducation féministe »

| | | |
Tags: Agenda, Bruxelles, Festival, Festival des libertés.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures