Julie Bourges @douzefevrier: se reconstruire grâce à Instagram

Lucie Delplanque
douzefevrier
©instagram.com/douzefevrier

Ils sont 174 000 « phœnix » à suivre le quotidien de Julie Bourges, alias @douzefevrier sur Instagram. Elle les surnomme ainsi à cause de son histoire: brûlée sur 40% de son corps, aujourd’hui, elle renait de ses cendres grâce aux réseaux sociaux.

C’était il y a 5 ans jour pour jour. Julie, lycéenne à Cagnes-sur-mer, se déguise en mouton pour le carnaval de son école. Un déguisement qu’elle crée de ses mains avec du coton. Sur le retour vers la maison, le costume de Julie s’enflamme. Rapidement, le feu s’empare du corps de la jeune femme. Sa vie bascule.

Personne n’arrive à expliquer ce qu’il s’est passé, peut-être une cigarette. Julie est rapidement prise en charge par une infirmière présente lors du drame. Elle finira par être transférée en hélicoptère dans un hôpital pour grands brûlés.

 

Après le coma, une nouvelle vie

Au départ, Julie et son entourage ne se rendent pas compte de la gravité de l’accident. Les brûlures de la jeune femme sont conséquentes. Presque 40% du corps est brûlé au troisième degré. Les médecins la plongent dans un coma artificiel pour éviter qu’elle ne souffre de trop. Ils en profitent aussi pour commencer les greffes de peau. 4 mois plus tard, Julie se réveille après avoir été opérée pour une forte fièvre. Le 1er mai 2013, une nouvelle vie commence.

 

À lire: « Le câlin comme anti-dépresseur naturel »

 

Quelques semaines plus tard, le 12 juillet, elle sort de l’hôpital et sa rééducation commence. Le sport, c’est sa passion depuis toujours. Plus jeune, elle était gymnaste de haut niveau, s’exerçant près de 10 heures par semaine. Inconcevable pour elle de rester prostrée à cause des cicatrices présentes sur son corps. Elle reprend rapidement les cours et retrouve sa motricité. Les brûlures, logées dans son cou, l’empêchent de bouger correctement la tête. À cette époque, elle perd totalement confiance en elle et décide de tout arrêter.

Instagram: se libérer et avancer

@douzefevrier, c’est avant tout une personne avec un mental d’acier. Si aujourd’hui son compte attire des milliers de followers, Julie n’a pas fait ça pour le buzz ou la popularité. Ce compte Instagram, c’était sa manière à elle de libérer son esprit. Rapidement, son compte est découvert par plusieurs personnes influentes, ce qui la met un peu plus sous les feux des projecteurs. Finalement, ce sont sa détermination et son courage qui vont transpercer les gens.

 

A lire: « Le bonheur est dans la pensée » 

 

Elle prodigue des messages d’acceptation de soi, d’amour et de force. Au-delà d’être une personne publique, elle devient l’oreille attentive de beaucoup de ses followers qui vivent une situation similaire à la sienne. Sur les photos, on peut apercevoir une jeune femme fière de ses cicatrices et de son histoire. Fréquemment, elle partage avec ses « phœnix » des messages personnels dans lesquels elle se livre sur ses émotions et sur son quotidien depuis ce fameux douze février 2013.

Tags: Beauté, Instagram, Instagrammeur, Reconstruction, Santé.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures