House Envy: êtes-vous touché par ce phénomène?

Camille Hanot
©NeONBRAND on Unsplash

La maison de votre meilleure copine semble tout droit sortie d’un magazine déco? Spacieuse, lumineuse et toujours impeccablement rangée, chez elle rien ne traîne comparé à votre intérieur! En y pensant, une boule se forme dans votre estomac? A coup sûr, vous souffrez du phénomène de « House Envy ».

Sentiment de frustration face au bonheur d’autrui ou à ses avantages, telle est la définition de linternaute pour le mot envie. Nous envions le nouveau pull d’une copine, l’intelligence d’un prof, la nouvelle voiture de notre voisin, la beauté d’une chanteuse, la confiance de notre patron. Nous pouvons développer ce sentiment « d’envie » dans un tas de situations différentes. Quand il s’agit de l’intérieur d’une autre maison, cela s’appelle « House Envy ».

Très répandu sur la toile, ce terme définit bien plus qu’une simple envie, il pointe un phénomène qui tend à s’amplifier notamment avec les images léchées d’Instagram, Pinterest ou encore des blogs déco.

Houz un site dédié à la décoration d’intérieur explique:

le phénomène House Envy arrive quand, après avoir regardé pendant longtemps des intérieurs à la décoration parfaite, on se sent envahi d’un sentiment de désespoir, on se sent désespéré face à sa propre maison.

Pour surmonter ce sentiment, qui peut nous être carrément néfaste, plusieurs sites dont justmakingcents et apartmenttherapy, proposent des solutions, en voici quelques-unes:

  • Creusez plus loin: ce n’est pas parce que la maison de votre voisin est immense et que son canapé coûte le double du vôtre que celui-ci est plus heureux. Aussi beau que soit un intérieur, si les relations qui s’établissent dans la maison ne sont pas chaleureuses, il n’y a pas d’intérêt à avoir un intérieur digne d’un magazine de déco. Ne restez pas à la surface, ce n’est pas parce que tout semble parfait que cela l’est vraiment!
  • Listez les atouts de votre maison: toute maison a ses inconvénients mais toute maison a également ses avantages, vous les avez peut-être simplement oubliés.
  • Changez votre intérieur: achetez des fleurs pour votre maison, déplacez un meuble ou repeignez un mur, peu importe. Ce qui compte, c’est d’apporter un changement, aussi minime soit-il.
  • Soyez heureux pour les autres: plus facile à dire qu’à faire, se réjouir du bonheur des autres peut vous rendre également heureux.
  • Qui vous êtes ne dépend pas de ce que vous possédez: votre identité ne dépend en aucun cas de votre richesse et de tout ce que vous achetez. Ne l’oubliez pas!

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à: « Repéré: les indispensables pour un pique-nique réussi (+recettes)« , « Hotspot: votre prochain voyage démarre chez Matières Nomades », « Instagram: êtes-vous coupables de « plandid »? »

Tags: Décoration, House envy, Intérieur, Maison.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures