En images: les looks du défilé Dior Haute Couture Automne-Hiver 2018-2019

marieclaire_dior_haute_couture
©Presse - Emma Summerton

Maria Grazia Chiuri s’est penchée sur le livre d’Alison Bancroft «Mode et psychanalyse» pour trouver l’inspiration pour le défilé Dior Haute Couture Automne-Hiver 2018-2019.

Elle s’est demandé s’il était possible de célébrer la haute couture tout en faisant une lecture critique de celle-ci, et d’être fidèle aux règles strictes édictées par la Chambre syndicale de la haute couture tout en les décomposant pour créer un ordre nouveau.

 

Lire aussi: « Retour en images sur le défilé Croisière de Dior, placé sous le signe du rodéo »

 

«Mode et psychanalyse» d’Alison Bancroft, un livre de 2012 qui explore la mode du XXe siècle en lien avec la psychanalyse, a inspiré la designer Maria Grazia Chiuri pour cette saison. Elle a voulu faire de cette collection une prise progressive sur la couture et l’a conçue pour donner du pouvoir plutôt que restreindre.

Depuis qu’elle a pris les rênes de la maison historique française, Maria Grazia s’est clairement engagée à célébrer et défendre les femmes, ce qui se manifeste à travers les revisites plus amples et confortables de classiques Dior, le tout dans des tons doux et féminins. L’un des accessoires clé de ce défilé est un béret noir avec un petit voile en résille, qui marque la frontière entre tradition et modernité.

Si le sujet vous intéresse, lisez aussi: « Un documentaire inédit consacré à Vivienne Westwood: Punk, Icon, Activist », « Un documentaire inédit sur Dries Van Noten »« Un livre, un film: les adaptations ciné les plus attendues »

| | | |
Tags: Défilé, Dior, Haute couture, Maria Grazia Chiuri.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures