Un chanteur de metalcore dénonce l’agression sexuelle qu’il vient de voir dans son public

Architects
©Instagram @architects, photo par @edmasonphoto

Le groupe Architects, vous connaissez? Sam Carter, le chanteur de ce groupe de metalcore anglais, est en train de faire le buzz pour avoir interrompu son concert et dénoncé en live l’agression sexuelle qu’il venait de voir dans le public.

Lors de leur récent concert au Lowlands Festival en Hollande, Sam Carter a aperçu un homme du public attraper… le sein d’une femme qui faisait du crowdsurfing. Si le crowdsurfing implique pas mal de contacts, il va de soi qu’attraper la poitrine de la personne n’est absolument pas nécessaire (doit-on encore le rappeler? On est en 2017!). Le chanteur du groupe Architects a donc décidé de réagir face à cette agression:

« Je me suis demandé si je devais dire quelque chose ou non sur ce que je viens de voir pendant cette dernière chanson. Et vous savez quoi? Je vais le dire: j’ai vu une femme crowdsurfer ici, et je ne vais pas pointer le c*** qui l’a fait, mais je t’ai vu attraper son sein, je t’ai vu et c’est dégueulasse. Il n’y a pas de place pour ça ici. Ce n’est pas ton corps, et tu ne fais pas cela a quelqu’un, pas à mon concert. Alors si tu as envie de refaire ça, dégage d’ici et ne reviens pas. »

Une réaction honorable, qui survient sur fond de polémique sur les agressions sexuelles lors de concerts et de festivals.

Souvenez-vous: début juillet, on apprenait que le Bråvalla Festival en Suède serait annulé en 2018 car il avait à nouveau été le théâtre de nombreuses agressions sexuelles cette année. Le bilan était lourd: 4 viols et 23 agressions sexuelles (déclarées!). L’actrice suédoise Emma Knyckare avait ensuite rapidement réagi en proposant d’organiser un nouveau festival de rock, exclusivement réservé aux femmes.

La question a alors fait son chemin en Belgique, et les langues se sont vite déliées. Si le nombre d’agressions sexuelles lors de concerts et festivals n’est pas chiffré ici, il suffit de poser la question à un groupe de filles pour se rendre compte que c’est un problème bien réel, et bien trop répandu.

Dernier fait en date, il y a un mois, le groupe Circa Survive interrompait son concert pour les mêmes raisons qu’Architects.

Alors, si un jour vous êtes témoin de ce genre de comportement, vous savez ce qu’il vous reste à faire. Et si vous êtes victime de ce type de harcèlement, nous vous expliquons comment réagir ici.

Finalement, pour les éventuels trolls qui se baladent sur cet article: non, une fille qui fait du crowdsurfing ne tient pas plus à se faire peloter qu’un homme qui fait du crowdsurfing.

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à « Le Liban abroge la loi qui dépénalise le viol si l’agresseur épouse sa victime« , « SheFighter, le premier club de self-défense féminin au Moyen-Orient » et « Babylone 2.0: Marie Claire Belgique s’engage« 

Tags: Cause féminine, Concert, Droits des femmes, Féminisme.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures