La bibliothérapie: quand les livres soignent les maux

Manon de Meersman
La bibliothérapie ou la guérison grâce aux livres
©Unsplash

La bibliothérapie est une discipline paramédicale qui consiste à soigner des angoisses et réfléchir sur des thématiques profondes grâce à des livres. Encore méconnue aujourd’hui, cette pratique est thérapeutique et serait capable d’apaiser les esprits agités.

Depuis toujours, les livres existent pour tantôt divertir, tantôt cultiver. Aujourd’hui, on reconnaît aux livres une nouvelle faculté, celle d’apaiser. En effet, les livres soignent à trois niveaux: le corps, la psyché et l’esprit. Au travers de bouquins spécialisés dans divers domaines, cette méthode du « self-help » agit comme un remède miracle pour certains, soignant parfois des maux et des blessures profondes.

 

A lire aussi: « Êtes-vous en pleine crise de milieu de vie? » 

 

La bibliothérapie, stimulateur d’identification

La bibliothérapie n’offre pas un seul genre de livres. En effet, il peut tout aussi bien s’agir de roman et de fiction, comme il peut s’agir d’ouvrages psychologiques. Les romans et les fictions agiront sur la personne au travers d’une projection, alors que les ouvrages plutôt psychologiques tendront à renseigner sur les ressentis et la façon dont gérer ceux-ci et apporteront plutôt des réponses.

Le gros avantage de cette pratique, peu importe vers quel genre de livres on choisit de se tourner, c’est l’identification qui est favorisée. En effet, grâce à la lecture de certains bouquins, la personne sait qu’elle n’est pas seule, que ce qui lui arrive n’est pas inconnu et que des mots précis ont été posés sur le ressenti intérieur. Cela dédramatise une situation qui peut au départ paraître catastrophique alors qu’au final, grâce aux livres, on se rend compte qu’il existe des solutions face au problème.

 

A lire aussi: « Comment donner une vision positive de lui-même à son enfant? » 

 

Pas une méthode pour tous

La bibliothérapie est une méthode qui ne convient cependant pas à tous. En effet, pour les individus qui présentent des troubles psychotiques ou une dépression mélancolique, les livres ne suffisent pas et c’est un suivi bien plus lourd dont il est alors question. En revanche, pour les personnes stressées, anxieuses, légèrement dépressives ou sujettes aux crises de panique fréquentes, les bouquins peuvent tout à fait constituer une alternative aux séances de psy, pour autant que l’esprit soit enclin à recevoir les informations distillées dans les livres.

Découvrez d’autres articles psycho: « Comment se préparer à voir son enfant ‘quitter le nid' », « Tous les parents auraient un enfant préféré », « Amitié nocive: comment la repérer… et s’en débarrasser » 

Tags: Bibliothérapie, Livres, Psycho.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures