6 exercices pour muscler sa créativité

Créativité
©Shutterstock

Pour vous page blanche rime avec panne de neurones? Voici 6 exercices qui vous aideront à réveiller et booster votre créativité au quotidien.

La bonne nouvelle? Nous sommes toutes créatives. Mais entre métro, boulot et dodo, pas facile de trouver une petite place pour la fantaisie. Pourtant, il suffit de consacrer un peu de temps chaque jour pour développer sa créativité.

C’est la conviction de Mark Raison, consultant en créativité. Cet OCNI (Objet Créatif Non Identifié) conseille les plus grands groupes de cosmétiques français et japonais depuis 1987.

Il anime également des ateliers de créativité et édite des cahiers d’exercices pour booster sa créativité au quotidien. Même s’ils ne sont pas forcément ciblés ‘femmes’, il a constaté qu’ils trouvent un écho particulier auprès de nous.

Parce qu’à force de consacrer toute son énergie dans sa vie professionnelle, sa vie de femme et sa vie de mère, on s’est un peu oubliée. Voici 6 exercices pour réveiller la créativité qui sommeille en chacune de nous. Pour cela munissez-vous d’un stylo et d’un carnet ‘à idées’.

1. Libérez vos cinq sens

L’ouïe, le toucher, l’odorat, la vue et le goût sont nos cinq points de contact avec le monde extérieur. Plus vous les activerez , plus vous stimulerez et enrichirez votre créativité.

Pour cela, prenez un fruit ou un légume de saison. Amusez-vous à entrer en contact sensoriel avec lui. Regardez-le sous toutes les coutures, humez-le avec délicatesse, caressez-le doucement. Découvrez ses aspérités, les différences de texture de sa peau, et enfin, goûtez-le le plus lentement possible et prêtez attention au bruit qu’il fait dans votre bouche. Notez toutes vos sensations sur un carnet à idées.

2. Osez les oxymores

Les écrivains et les artistes aiment jouer avec les mots contraires pour exprimer l’ambivalence des sentiments, la complexité des choses de la vie et la cocasserie de certaines situations. Des exemples? ‘Je suis un sage fou’, ‘Une tristesse joyeuse’, ‘Un classique avant-gardiste’…

Amusez-vous à créer des oxymores sur vous-mêmes et sur votre univers en complétant les expressions suivantes:

Je suis une …

Mon habitation est …

Mon métier est …

Mon quartier est …

Mon pays est…

3. Trouvez vos moments de créativité

Notre corps a son propre biorythme. Il y a celles qui préfèrent aller faire leur jogging le matin, d’autres le soir ou sur la pause de midi. Il en est de même pour notre cerveau et notre créativité.

Identifiez vos ‘créa-moments’ pour profiter des instants où votre imagination est à son comble. Une piste pour les repérer?  Ce sont les moments où vous êtes naturellement disponible à vous-mêmes, concentrée et en éveil, plus vive d’esprit. Si vous êtes du matin, inutile de s’escrimer à bosser le soir après le travail. Mieux vaut avancer son réveil une heure plut tôt, vous n’en serez que plus efficace.

4. Créez votre réseau créatif

Nous avons hérité d’une vision romantique du créatif ‘ermite’. La créativité se nourrit pourtant de rencontres, de la confrontation des idées. Nous avons besoin des autres pour rebondir sur nos propres projets.

Cela n’a jamais été d’autant plus vrai de nos jours, à l’heure des réseaux et du partage des données. C’est la raison pour laquelle vous ne trouverez pas les créatifs terrés au fond de chez eux, mais participant à des conférences, ateliers, congrès.

A votre niveau, demandez-vous quelles sont les personnes qui pourraient vous aider à faire évoluer votre créativité ou votre projet. Ça peut être des personnes proches mais aussi des ‘experts’ qui partagent leur univers sur les réseaux sociaux (instagram, Facebook, chaîne Youtube, blog, …).  Ils ne demandent qu’à partager avec vous.

Inscrivez le nom des personnes qui forment (ou que vous aimeriez voir former) votre réseau créatif. Précisez en dessous de chaque nom ce que ce qu’elles pourraient vous apporter… Mentionnez également ce que vous pourriez leur offrir. C’est ce qu’on appelle l’économie de partage.

5. Abandonnez les phrases qui tuent la créativité

Votre pire ennemi? Vous! Vous êtes du style à dire ‘Ça ne marchera pas, je ne suis pas douée pour ça, je ne suis pas prête pour ça…’? Traquez toutes ces petites phrases négatives qui mettent une idée au pilori et l’empêchent de voir le jour.

Notez les phrases négatives que vous vous surprenez à prononcer pour vous et pour les autres et transformez-les en phrases positives. Ne dites plus ‘Oui mais…,’ mais ‘Oui, et…’Ne pensez plus ‘Je n’ai pas de relations qui pourraient m’aider’ mais ‘Qui pourrait me faire rencontrer des gens utiles à mon projet?’.

6. Cherchez les récompenses immédiates

Les psychologues ont démontré que si on se focalise sur le résultat final de son projet créatif, on a tendance à se bloquer  complètement. Il est vrai qu’écrire un best-seller de 300 pages ou devenir la nouvelle Steve Job, ça met la pression!

Pour éviter tout ça, Mark Raison conseille de s’offrir des petites récompenses immédiates. Mieux vaut avancer à petits pas, régulièrement, que d’enfourcher ses bottes de sept lieues. Et si j’écrivais un paragraphe de dix lignes dans les vingt minutes qui viennent? Et si je couchais sur papier deux ou trois nouvelles idées pour faire avancer mon projet aujourd’hui?

Faites la liste des petites choses que vous pourriez faire cette semaine pour faire progresser votre démarche créative. Et chaque jour, réalisez-en une. La semaine suivante, réactualisez votre liste, et avancez au jour le jour, semaine après semaine.

Lisez notre article « Créativité, le grand réveil » dans le numéro de novembre de Marie Claire Belgique en librairie.

Le sujet du développement personnel vous intéresse? Vous aimerez aussi Réveillez vos 4 héros intérieurs: on vous livre la méthode ici!

Tags: Créativité, Développement personnel, Mark Raison.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures