La méditation: 5 choses à savoir avant de se lancer

Benoîte Iradukunda
Méditation
©Unsplash: Kosal Ley

Longtemps perçue comme une pratique purement religieuse et ensuite comme une simple tendance bobo ou un luxe destiné à ceux qui peuvent se permettre de « perdre leur temps », la méditation se pratique aujourd’hui de plus en plus. Moins de stress, moins d’angoisse et plus de bien-être, de sérénité et…de joie. Voici 5 faits sur cette pratique qui a su faire ses preuves.

Méditation = gymnastique de l’esprit

On a, à tort, tendance à associer la méditation à de la simple relaxation. Or, s’il est vrai que durant un moment vous êtes assis à ne rien faire, ne rien fait s’avère être tout un art car nous ne sommes pas habitués à rester inactifs. Ainsi, la méditation requière attention et concentration : faire attention au moment présent et à ce qu’on notre esprit est en train de produire comme pensées et se concentrer pour  maîtriser notre esprit et le recentrer sur cet instant T. Il ne s’agit pas d’arrêter complètement le flue de vos pensées, mais de ne pas leur accorder de l’importance, de les laisser simplement passer et de vous focaliser autant qu’il le faut sur votre respiration et votre corps. L’ancrage dans le moment présent, l’écoute de soi et de ce que l’on ressent sur le moment est primordial dans cette discipline.

À chacun sa technique

Il n’y a pas une méditation mais bien des méditations. En silence, avec une petite musique de fond, avec ou sans bougies, un peu d’encens, les yeux ouverts, fermés, par terre en tailleur ou assis sur une chaise, c’est vous qui choisissez!  Il existe des centaines de techniques de méditation et à vous de trouver celle qui vous convient le mieux. Concentrer sur votre respiration ou  sur les différentes sensations physiques de votre corps ou vous pouvez aussi bien focaliser votre attention sur votre environnement, en faisant attention aux sons, aux odeurs et aux mouvements qui vous entourent.

Avantages physiques et  psychologiques

De nombreuses recherches ont prouvé des améliorations physiques et biochimiques associées à la méditation. Une pratique régulière diminuerait le stress de 30 à 40% au bout d’un mois, permettrait la maîtrise de la colère, une diminution de l’anxiété, une amélioration de la concentration, une augmentation des sentiments de vitalité et…de bonheur,

Agit sur le fonctionnement et la structure du cerveau

D’après une large étude conduite par l’université californienne de Davis sur 100 individus âgés de 24 à 77 ans, la méditation aurait un impact sur notre cerveau. Cette étude révèle par IRM (imagerie par résonance magnétique) que la méditation stimulerait les dendrites (qui servent à conduire l’influx nerveux) et les synapses (qui connectent les neurones entre eux). De plus, l’équipe a en plus montré que trois mois intensifs de méditation affectaient significativement l’activité des enzymes essentielles à la protection contre le vieillissement cellulaire.

Patience patience et encore patience

Une seule séance de 5minutes de  méditation ne suffira pas à constater un réel changement dans votre vie. La méditation demande de l’entraînement et du temps avant d’arriver à un véritable état de concentration et parvenir à se vider l’esprit.  10 minutes par jour est un très bon rythme pour commencer !

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à  « Footing : les 5 bonnes raisons pour s’y mettre », « 6 manières d’apprécier la pluie » et « Yoga : trouvez le style fait pour vous ».

Tags: Bien-être, Détente, Stress.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures